RMC Sport

Tranquille comme Bordeaux

Le milieu de terrain a inscrit un but lors de la victoire de Bordeaux contre Vannes, en finale de la Coupe de la Ligue (4-0).

Le milieu de terrain a inscrit un but lors de la victoire de Bordeaux contre Vannes, en finale de la Coupe de la Ligue (4-0). - -

Les Girondins ont surclassé une équipe vannetaise dépassée par l’évènement en finale de la Coupe de la Ligue (4-0). Les hommes de Laurent Blanc vont-ils continuer sur leur lancée en Ligue 1 ?

En douze minutes, l'affaire était pliée. Le temps pour les Bordelais d'inscrire trois buts d'un froid réalisme. Wendel, lancé par Placente, lobe astucieusement Revel, sorti bien loin de ses cages (1-0, 3ème). Quelques minutes plus tard, Planus profite d'une nouvelle boulette du gardien breton et prolonge le cuir au fond des filets sur un corner tiré par Wendel (2-0, 10ème). Et dans la foulée, Gouffran dévie du bout du crâne un coup-franc de Gourcuff (3-0, 12ème). Vannes, qui espérait sûrement tenir tête le plus longtemps possible aux Girondins, est assommé. Les hommes de Stéphane Le Mignan semblent perdus sur le terrain, et multiplient les fautes grossières. Ils ne sont pas non plus vernis quand, quelques minutes avant la pause, un tir de Gourcuff est dévié par un défenseur vannetais et finit sa course dans les buts de Revel (4-0, 40ème).

Bordeaux, qui a su faire respecter la hiérarchie au cours d'une première mi-temps exemplaire, se contente de gérer en deuxième période. Un peu plus entreprenants, les Bretons sont poussés par un public exemplaire, mais ils ne parviennent que très rarement à inquiéter Valverde, titulaire pour l'occasion. Finalement, Bordeaux aura fait le métier tranquillement dans cette finale d'une Coupe de la Ligue très souvent décriée. Après ce deuxième titre de la saison (les Bordelais avaient remporté le Trophée des Champions cet été), les Marines et Blancs vont désormais pouvoir tenter d'aller chercher le plus beau trophée, le championnat de Ligue 1. Mercredi, ils affrontent en effet une autre équipe bretonne, Rennes, au stade de la route de Lorient. Seule mauvaise nouvelle de la soirée, Laurent Blanc devra peut-être se passer de Wendel et Trémoulinas, sortis blessés au cours de la finale.

La rédaction - Sylvain Mouillard