RMC Sport

Coupe des Confédérations : le Brésil se régale

Neymar

Neymar - -

Grâce notamment à un magnifique but de Neymar, le Brésil a déroulé ce samedi face au Japon (3-0) lors du match d’ouverture de la Coupe des confédérations. Les hommes de Luiz Felipe Scolari lancent idéalement leur compétition à la maison.

Un éclair de génie signé Neymar. Au stade Estadio Nacional de Brasilia, le nouvel attaquant du FC Barcelone (21 ans) n’a eu besoin que de trois petites minutes pour lancer parfaitement cette édition 2013 de la Coupe des Confédérations. Comment ? Après un long centre de Marcelo sur le côté gauche, Fred remet de la poitrine pour Neymar, qui, d’une frappe exceptionnelle, vient tromper Kawashima, le gardien du Japon (1-0, 3e). La Seleçao a ensuite pu compter sur Paulinho (2-0, 48e) et Jô (3-0, 92e), sur une passe de Lucas, pour dominer tranquillement son premier adversaire.

Doubles tenants du titre, les partenaires de Hulk, auteur d’un grand match, souhaitaient entrer dans la compétition de la meilleure des manières. C’est désormais chose faite. Et le Japon ? Le néant ou presque. Seul Keisuke Honda a surnagé. Le joueur du CSKA Moscou a été le maître à jouer de sa formation. Il s’est procuré de nombreuses occasions (5e, 8e, 18e) mais sans trop inquiéter Julio Cesar, malgré la présence dans les tribunes de nombreux nipo-brasileiros, la communauté japonaise au Brésil.

Neymar sort légèrement blessé

Ce test grandeur nature à un an de la Coupe du monde semble donc bien lancé pour le Brésil. Le léger point noir de ce match est la sortie de Neymar, chahuté par les Japonais, à la 73e minute. Touché à la cuisse, il a été remplacé par Lucas, le joueur du Paris Saint-Germain. En attendant le match Mexique – Italie ce dimanche au Maracana, le Brésil est en tête du groupe A avant d’affronter les Mexicains (19 juin) et les Italiens (22 juin).

Victorieuse de la France et du Japon sur le même score en une semaine, la 22e nation au classement FIFA rassure tous les observateurs du ballon rond qui auraient pu s’inquiéter de son niveau. Il faudra évidemment compter sur elle pour accrocher une sixième étoile sur son maillot jaune dans un an. En attendant, cette Coupe des Confédérations doit servir de premier révélateur pour Neymar et sa bande. C’est bien parti…

A lire aussi :

<< Brésil-Japon : Entrée en matière tranquille de la Seleçao (3-0)

<< Coupe des Confédérations : le Brésil en mission

<< Coupe des Confédérations : Tahiti dans le grand monde

Xavier Martel