RMC Sport

Abily : « Une grande force mentale »

Malgré son tir au but raté, Camille Abily et les Bleues ont passé l'obstacle anglais.

Malgré son tir au but raté, Camille Abily et les Bleues ont passé l'obstacle anglais. - -

La milieu de terrain tricolore Camille Abily savoure la qualification des Bleues pour les demi-finale de la Coupe du monde après le succès ce samedi face à l’Angleterre (1-1, 4 t.a.b. à 3) à Leverkusen.

Camille Abily, on imagine votre joie immense après cette qualification pour les demi-finales de la Coupe du monde arrachée aux tirs au but…

Oui, c’est juste super ! On savoure. Etre dans le dernier carré, c’est génial ! On va bien profiter samedi soir de cette qualification.

Vous avez manqué le premier tir au but. A quoi à avez-vous pensé à cet instant ?

Je me suis dit : « Mer… ! » (elle éclate de rire, ndlr). Je n’ai vraiment pas aidé l’équipe en manquant ce premier penalty. Notamment au niveau de la confiance. Mais heureusement, les filles ont vraiment assuré derrière. Elles ont rattrapé mon erreur.

« Brésil ou Etats-Unis ? Que le meilleur gagne ! »

C’est une victoire qui est néanmoins méritée. Vous avez largement dominé cette rencontre…

Oui. Cela aurait été un vrai holdup si on était passé à côté. Ça aurait été surtout très frustrant. Sur le terrain, on commençait un peu à s’énerver. On savait qu’il y avait la possibilité de marquer. On dominait mais on manquait le dernier geste ou la dernière passe. On était supérieures physiquement. Heureusement qu’on a réussi cette séance de tirs au but… Après avoir fait douter l’Allemagne (défaite des Bleues 4-2, ndlr), on a montré qu’on avait une grande force mentale. On y a cru jusqu’au bout.

Pour les demi-finales, avez-vous une préférence entre le Brésil et les Etats-Unis ?

Non. Ce sont deux supers équipes au style de jeu différent. Les Américaines ressemblent un peu aux Allemandes. C’est un jeu très physique, une très bonne équipe. Le Brésil a plus d’individualités. Il y a notamment Marta, la meilleure joueuse du monde. Que le meilleur gagne. On va regarder ce match tranquillement. C’est surtout ça qui est agréable.