RMC Sport

ARG-MEX : Arbitres hors-jeu

-

- - -

Si l'arbitrage vidéo n'existe pas encore, Roberto Rosetti a failli l'officialiser dimanche soir à Johannesburg après avoir visionné le ralenti du but de Tevez sur les écrans géants du Soccer City. Le play-boy italien, aux antipodes de Pierluigi Collina, a hésité aux côtés de son assistant tout en discutant à travers son oreillette avec Jérôme Damon le Sud-Africain, quatrième arbitre de la rencontre. Rosetti ne se voit pas aller à l'encontre des lois du jeu et décide de valider un but qui ne l'est pas. Dans la foulée, Marquez doit lever le pied après un jaune évitable pour jeu dur (27e). Déboussolés, les Mexicains encaissent un 2e but. Osorio perd le ballon sous la pression de Gonzalo Higuain qui bat Perez de près (2-0, 33e). Le match est plié.

Roberto Rosetti a bien du mal à contenir la colère des joueurs de la "Tri" à la mi-temps. Début de bagarre générale à l'entrée du tunnel. Heinze et Maradona s'interposent entre les Mexicains et Romero, le gardien argentin, un brin provocateur. Rosetti garde son calme et accompagne tout ce beau monde aux vestiaires. Cela ne s'arrange pas en deuxième mi-temps. Tevez aggrave la marque mais Rosetti ne voit pas la passe en retrait de Juarez pour son gardien (55e) qui aurait pu valoir aux argentins un coup-franc dans la surface. L'arbitre de la finale de l'Euro 2008 est sans doute le meilleur arbitre au monde. Il aurait pu aussi être précurseur...

Après un dimanche noir pour l'arbitrage, gageons que Messieurs Platini et Blatter, présents à quasiment tous les matches de cette Coupe du monde, se regardent dans le blanc des yeux et plaident définitivement en faveur de la vidéo ou adoptent l'arbitrage à cinq. Quelle que soit leur position, il faut que ça change !

C.Co. à Johannesburg