RMC Sport

Benzema, superstar retrouvée

Karim Benzema

Karim Benzema - -

L’attaquant du Real Madrid vit une expérience tumultueuse avec l’équipe de France depuis plusieurs années. Mais sa très bonne saison en club et ses dernières sorties en Bleu pourraient guider l’équipe vers un Mondial réussi.

« Il a marqué ! Il a marqué ! ». Le 11 octobre 2013, Karim Benzema met fin à une série de 1222 minutes (depuis juin 2012) sans marquer avec les Bleus, contre l’Australie (6-0) en match amical. Le Parc des Princes entonne alors ce chant un brin moqueur en direction du Madrilène. Huit mois plus tard, plus personne n’oserait railler les performances de l’attaquant sous le maillot tricolore. Auteur d’une année pleine avec le Real Madrid (24 buts inscrits en 52 rencontres), profitant du départ de Gonzalo Higuain à Naples l’été dernier pour s’épanouir, Benzema a remporté la Ligue des champions et la Coupe du Roi. La meilleure saison de sa carrière, sans aucun doute.

Gonflé à bloc, c’est donc avec le sourire qu’il a rejoint Clairefontaine. Et c’est fort de ses six buts inscrits lors de ses six derniers matches internationaux qu’il s’est envolé pour le Brésil. Didier Deschamps, les joueurs et les supporters français misent d’ailleurs beaucoup sur lui et l’attendent comme un leader technique qui mènera à bon port l’attaque des Bleus. Surtout depuis le forfait de son compère Franck Ribéry, touché au dos. Benzema, de son côté, a souffert de l’adducteur ces dernières semaines. « Ça va de mieux en mieux, mais je dois encore faire attention. Je me considère à 70-80% », estimait t-il avant la rencontre contre la Jamaïque (8-0) au cours de laquelle il a inscrit un doublé.

Associé à Olivier Giroud ?

Avec l’absence du Munichois, le sélectionneur Didier Deschamps doit donc recomposer son attaque. Si Benzema est certain d’être titulaire, il pourrait devoir partager le rôle de buteur avec Olivier Giroud, l’avant-centre d’Arsenal. Quitte à jouer à gauche, comme dimanche soir. Ce qui ne l’enchante pas tellement, même s’il obéit. « Ce n’est pas mon poste de prédilection, confie le Madrilène. J’essaye de m’adapter et je travaille pour aider l’équiper. Cela faisait deux ans que je n’avais pas joué à gauche. J’ai essayé de bouger un peu partout. Ça fait partie du jeu, je peux jouer à gauche et décrocher. »

Au-delà de ses qualités reconnues de joueur, Karim Benzema est peut-être le leader recherché par l’équipe de France. Souvent critiqué par le public pour son manque d’implication et d’attachement au maillot bleu, oublié par Raymond Domenech en 2010, l’attaquant du Real Madrid est au Brésil pour prendre une revanche. Et pour couronner avec la France sa magnifique saison. En star confirmée.

A lire aussi :

>> Avez-vous été convaincus par l'association Benzema-Giroud ?

>> Riolo : « Les Bleus partent confiants… »

>> Larqué « totalement rassuré » par Benzema

La rédaction