RMC Sport

Bild ouvre les hostilités

-

- - -

Bien que le match entre l’Angleterre et l’Allemagne ne soit programmé que dimanche (16h), il semble que les hostilités aient déjà commencé de l’autre côté du Rhin. Et le premier à s’engager dans cette guerre des mots n’est autre que le quotidien populaire allemand Bild. La première offensive s’adresse à l’attaquant de Manchester United, Wayne Rooney, ainsi qu’au gardien de la sélection aux Trois Lions : « Angleterre, nous allons gagner, car Rooney ne marque pas, car vous vous plaignez du ballon, car vous avez peur de nous, car nous gagnons toujours aux tirs au but, car nous, nous, avons un gardien de but. »
Sur un ton nettement plus cynique, le quotidien annonce même que « les Anglais s’entraînaient déjà aux penalties ». Une référence douloureuse pour les sujets de Sa Majesté qui ont en mémoire les deux défaites face à l’Allemagne de 1990 (demi-finale du Mondial) et de 1996 (demi-finale de l’Euro), la Nationalmannschaft ayant d’ailleurs remporté ces deux compétitions.
Côté anglais, les tabloïds adoptent une position à l’approche du match. Contrairement à Bild, ils ne fanfaronnent pas et ne lance pour l’heure aucune campagne virulente contre leur adversaire.