RMC Sport

Bini : « Chacun écrit son histoire »

Bruno Bini

Bruno Bini - -

Le sélectionneur des Bleus n’est pas un grand fan des comparaisons. Alors que ses filles défient les Etats-Unis ce mercredi (18h), le 13 juillet, en demi-finale de la Coupe du monde, Bruno Bini refuse de faire un parallèle avec le 12 juillet et la victoire de la bande à Zizou en finale du Mondial 1998. « C’est la demi-finale de la Coupe du monde des filles. Chacun écrit son histoire, a-t-il expliqué. Sinon, on a joué le 18 juin, c’était l’appel du général de Gaulle. On a joué tel jour, c’était la Sainte-Thérèse. Bien sûr qu’on se sert de l’histoire des autres, parce qu’ils ont fait quelque chose de magique, de magnifique. Mais on ne peut pas vivre qu’à travers les autres. Ça fait partie de ma philosophie. Il faut qu’elles vivent leur truc à elles. »

S.O.