RMC Sport

Chili: "L’âme détruite", Vidal arrête la sélection

Arturo Vidal

Arturo Vidal - AFP

Comme il l’avait déjà laissé entendre en septembre, le milieu de terrain chilien Arturo Vidal a décidé de tourner la page en sélection. Mardi, le Chili a raté la qualification pour le Mondial 2018 en s’inclinant face au Brésil (0-3).

Après avoir atteint les huitièmes de finale lors des deux dernières Coupes du monde, le Chili ne verra pas la Russie et ne disputera pas le Mondial 2018. Mardi, la Roja s’est inclinée face au Brésil (0-3) et s’est finalement classée 6e de la zone Amsud. Conséquence, c’est la fin d’un cycle pour l’équipe du désormais ex-sélectionneur Juan Antonio Pizzi (qui a démissionné mardi soir juste après la défaite contre les Auriverde) et certains joueurs ne porteront plus le maillot chilien.

Ainsi, Arturo Vidal, l’une des deux grandes stars de l’équipe avec l’attaquant d’Arsenal Alexis Sanchez, a-t-il rapidement posté un tweet qui ne laisse guère de doute quant à sa retraite internationale. "Merci les gars, pour tout, pour toutes ces années ensemble, à jouer sa vie à chaque match, pour m'avoir appris et avoir appris à un pays qu'avec des efforts et du travail tout est possible dans la vie", déclare le joueur du Bayern Munich dans son message.

"Il arrive un moment où il faut se reposer"

Suspendu pour le match décisif face au Brésil, Vidal (30 ans) ajoute qu’il a "l’âme détruite" mais se dit "fier des joueurs et du staff technique" de la sélection chilienne. Une sélection que l’ancien joueur de la Juventus avait déjà prévu de quitter après le Mondial 2018 en cas de qualification. "Ces dix dernières années ont été dures, il arrive un moment où il faut se reposer", avait-il notamment révélé en septembre dernier.

JMD