RMC Sport

Coupe du monde 2019: l'ancienne star des Etats-Unis Hope Solo détruit la sélectionneure américaine

La gardienne aux 200 sélections trouve l'actuelle boss de la sélection américaine beaucoup trop faible sous la pression.

Les Etats-Unis feront ce mardi leur entrée dans la Coupe du monde 2019, face à la Thaïlande (21 heures, à Reims). Mais avant même son premier match, le climat autour de l'équipe favorite est assez pesant. D'abord parce que les joueuses sont en conflit avec leur fédération pour des histoires de primes, et ensuite parce que certaines anciennes n'hésitent pas à régler quelques comptes. C'est notamment le cas d'Hope Solo, la célèbre gardienne, qui a quitté l'équipe nationale en 2016 après plus de 200 sélections.

Invitée dans un podcast de la BBC, l'ex-portière internationale a tout simplement détruit la sélectionneure Jill Ellis. "Je ne suis pas souvent d'accord avec Jill Ellis, pour être honnête, a commencé Solo. Elle n'est pas la leader que j'aimerais voir. Elle se repose énormément sur ses adjoints, et craque beaucoup sous la pression."

Une coach trop peureuse?

Solo, malgré les victoires américaines sous l'ère Ellis, débutée en 2014, assure que les joueuses sont frustrées par les consignes de la coach. Une coach qui refuserait de débriefer les buts encaissés, de peur de vexer ses filles. "Encore une fois, elle n'a pas cette qualité de leadership, poursuit Solo. Peut-être qu'elle ne nous montrait pas les buts car elle n'avait pas le courage..."

Mais pour l'ancienne gardienne, la technicienne ne freinera pas l'équipe pour autant dans sa quête d'un nouveau sacre mondial. "Souvent, tout ça ne pèse pas, car la qualité des joueuses de l'équipe américaine est superbe."

CC