RMC Sport

Coupe du monde 2019: le message fort de Macron aux Bleues

Le président de la République, Emmanuel Macron,  s’est rendue à Clairefontaine, ce mardi, pour encourager les joueuses de l’équipe de France féminine à trois jours de l’ouverture de la Coupe du monde (7 juin au 7 juillet) face à la Corée du Sud (vendredi à 21h, au Parc des Princes). Il leur a délivré un message très fort.

Les joueuses de l’équipe de France ont reçu la visite d’Emmanuel Macron, ce mardi à Clairefontaine. Le président de la République s’est rendu dans leur QG pour leur adresser un message d’encouragement à trois jours de l’ouverture de la Coupe du monde en France (7 juin-7 juillet) et de leur premier match face à la Corée du Sud (vendredi à 21h, au Parc des Princes).

Il leur a adressé un message très fort avec un objectif tout aussi clair: décrocher le titre pour la première fois de leur histoire. Avec une parallèle tout sauf hasardeux dans le discours qu’il a tenu pour les hommes l’année dernière avant le Mondial remporté en Russie: "une compétition réussie, c’est une compétition gagnée".

"Ça peut déclencher quelque chose d’unique"

"Je suis persuadé que cette année, parce que c'est chez nous, ça peut déclencher quelque chose d'unique, a confié l’homme d’Etat, grand supporter de l’OM. Vous allez voir un public qui, ces dernières années, est tombé d'amour avec le football féminin. C'est quelque chose qui s'est révélé sous le contrôle du président (de la Fédération française de football, Noël Le Graët, ndlr) mais qu'on a vu se développer. Vous allez avoir un public qu'on n'a jamais vu."

"C'est maintenant que vous devez gagner"

"Je pense que c'est votre année, a-t-il poursuivi. C'est maintenant que vous devez gagner. Ce n'est pas pour vous mettre la pression mais je suis sûr d'une chose, c'est que ces compétitions-là, on les gagne d'abord quand on n'a pas peur. Vous aurez le public et moi derrière vous donc, n'ayez jamais peur. Quand on a le plus envie - je ne suis pas ni l'entraîneure, ni la capitaine - mais il y a une chose que je vous demande, c'est, au thermomètre de l'envie, de ne jamais avoir une équipe devant vous. C'est vous qui devez avoir le plus envie de la dévorer. Si vous n'avez pas peur et que vous avez le plus envie, compte tenu de votre préparation et de votre cohésion, vous allez la gagner, alors, je compte sur vous. En avant!"

La capitaine Amandine Henry a ensuite brièvement pris la parole. "Déjà, merci de votre venue, a-t-elle confié sous le soleil de Clairefontaine. On sera toutes à 200% pour rendre fière la France et on ira jusqu'au bout tous ensemble."

Infantino et les Bleus aussi au programme de Macron ce mardi

Une intervention, comme celle de Macron, ponctuée d’applaudissements de ses coéquipières et du staff réunis en demi-cercle. Le Président enchaînera sur deux autres rendez-vous importants ce mardi puisqu’il recevra à l’Elysée, Gianni Infantini, président de la FIFA, à la veille de l’ouverture du congrès de la Fédération international à Paris. Il remettra ensuite la Légion d’honneur aux joueurs de l’équipe de France masculine pour leur titre de champion du monde décroché l’été dernier. Une destinée à laquelle rêvent les Bleues. 

NC