RMC Sport

Coupe du monde 2022: Bale renonce aussi au golf virtuel pour préserver son dos avant pays de Galles-Iran

Après avoir marqué contre les États-Unis à la Coupe du monde 2022 (1-1), Gareth Bale soigne son dos en prévision du match face à l’Iran, ce vendredi au Qatar (11h). L’ailier de 33 ans se préserve au camp de base du pays de Galles. Au point de renoncer à jouer au golf virtuel sur le simulateur qu’il a fait installer à l’hôtel.

"Wales. Golf. Madrid. In that order." La provocation fait désormais partie de la légende. En trollant le Real Madrid il y a trois ans, un soir de qualification à l’Euro 2020, Gareth Bale a fait savoir à quel point il aime arpenter les greens, club à la main. L’ailier du pays de Galles l’a rappelé en arrivant au Qatar pour disputer la Coupe du monde 2022. La star de 33 ans a fait installer un simulateur au camp de base de son équipe, afin de pouvoir jouer au golf virtuel. A défaut de s'amuser sur un vrai terrain de dix-huit trous.

Mais après avoir fait admirer son swing lors des premiers jours, le joueur du Los Angeles FC s’est mis un peu en retrait. La faute à des douleurs au dos qui l’oblige à se préserver. Après avoir égalisé lundi face aux États-Unis, en transformant un penalty à la 82e (1-1), Bale soigne sa récupération en espérant être prêt à défier l’Iran, ce jeudi à Al Rayyan (11h).

Un dragon gonflable et une salle de poker

"Il n’a pas joué autant à l’approche du match parce que je pense que son dos le gêne un peu", explique son partenaire Harry Wilson, l’ailier de Fulham, dans des propos rapportés par le Daily Mail. Le tabloïd britannique précise que les Gallois disposent d’une salle de poker et d’un dragon gonflable dans la piscine de leur hôtel.

De quoi permettre aux joueurs de Rob Lage de décompresser entre les matchs. Après leur match contre l'Iran, les coéquipiers de Gareth Bale affronteront également l’Angleterre dans le groupe B, mardi prochain, pour clore leur phase de poules. Avec une place en 8es de finale dans le viseur.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport