RMC Sport

Coupe du monde: Coupet félicite les Bleues pour avoir "donné beaucoup d’émotions"

Présent à Nantes pour rendre hommage à Henri Michel, Grégory Coupet est revenu sur le parcours de l’équipe de France au Mondial. L’ancien portier se montre très confiant quant à l’avenir du football féminin dans l’Hexagone.

Lui aussi a été conquis. Entraîneur des gardiens à l’Olympique Lyonnais, haut-lieu du football féminin, Grégory Coupet n’a, semble-t-il, rien manqué de la Coupe du monde, malgré l’élimination des Bleues contre les Etats-Unis (1-2), en quarts de finale. Présent à Nantes ce samedi pour un tournoi de futsal disputé en hommage à Henri Michel, l’ancien portier de l’OL s’est montré enthousiaste concernant le parcours de l’équipe de France dans "son" Mondial: "Elles sortent par la grande porte. En perdant contre le monstre Etats-Unis, je pense qu’elles sortent avec beaucoup d’honneur, parce qu’elles se sont battues jusqu’au bout. En tout cas, elles ont donné beaucoup d’émotions et de voir un pays derrière elles comme ça et de les voir vivre comme ça, c’était super."

Coupet: "Une mise en lumière qui est fantastique"

Interrogé également sur l’impact qu’aura cette compétition sur le football féminin en France, le natif du Puy-en-Velay n’a pas manqué de sourire, lui qui côtoie les meilleures joueuses européennes actuelles à Lyon: "J’aurais tendance à dire que Lyon, en tout cas, ça a déjà bien pris (Rires). Mais c’est vrai que quoi qu’il arrive, je pense que c’est une mise en lumière qui est fantastique. Ça va certainement amener beaucoup plus de licenciées dans le football féminin. Je pense qu’aujourd’hui, si ma fille demande de faire du football, ça sera avec un grand plaisir. Maintenant, il n’y a plus d’appréhension à dire que ma fille, ta fille ou une autre fille fait du foot. C’est un sport à part entière et je trouve que c’est un bel exemple, tout ce qu’on a vu au Mondial, c’était, en tout cas, un super exemple."

Grégory Coupet ne se fait pas de soucis quant à l’avenir du football féminin dans l’Hexagone: "Voir les stades pleins comme ça, l’engouement, et surtout que les Français se prennent au jeu. A mon avis, le championnat français féminin va prendre un petit peu d’ampleur là. C’est bien."

MM avec Julian Mancini