RMC Sport

Coupe du monde: la Fédération saoudienne va "demander des comptes" aux joueurs après la déroute

L’Arabie Saoudite a été balayée ce jeudi face à la Russie (5-0) lors du premier match de cette 21e Coupe du monde. Au lendemain de cette déroute, le président de la Fédération saoudienne, Adel Ezzat a affirmé que des sanctions seraient prises contre certains éléments de l’effectif.

La Russie a humilié l’Arabie Saoudite 5-0 ce jeudi lors du match d’ouverture de la Coupe du monde. A la suite de cette débâcle, les autorités sportives saoudiennes ont affirmé vendredi que des sanctions seraient prises.

"Le résultat est décevant et insatisfaisant. Un certain nombre de joueurs devront rendre des comptes" a ainsi déclaré Adel Ezzat, le président de la Fédération saoudienne de football. "Cette catastrophe n'était pas due à la condition physique, mais aux erreurs techniques face à la nation la moins bien classée de ce Mondial (au classement Fifa)" a-t-il ensuite ajouté.

Trois joueurs ciblés

Les Saoudiens menacés par les sanctions sont le gardien de but Abdullah Al Mayouf, le défenseur Omar Hosawi et l'attaquant Mohammed Al Sahlawi, mais la nature des mesures ne sont pas encore connues.

Le chef de l'autorité sportive saoudienne Turki al-Cheikh a quant à lui défendu l’entraîneur des Faucons, Juan Antonio Pizzi: "Nous avons tout fait pour eux. Que personne ne me dise que Pizzi n'est pas un entraîneur renommé. Ce sont nos joueurs qui n’ont même pas fait 5% de ce qu'on leur demandait". L’Arabie Saoudite doit encore disputer deux rencontres dans ce groupe A, face à l’Uruguay et l’Egypte.

AC avec AFP