RMC Sport

Coupe du monde: les Anglaises préoccupées par un virus

Millie Bright, à Nice le 9 juin 2019

Millie Bright, à Nice le 9 juin 2019 - PA Images / Icon Sport

Les deux défenseures centrales de l'Angleterre sont incertaines avant le quart de finale face à la Norvège, programmé jeudi à 21 heures. Steph Houghton est touchée à une cheville, tandis que Millie Bright souffre d'un virus.

L'inquiétude guette les "Three Lionesses". À la veille du quart de finale de la Coupe du monde féminine face à la Norvège, prévu jeudi (21h00) au stade Océane du Havre, l'Angleterre pourrait bien devoir se passer de sa charnière. Le sélectionneur Phil Neville a annoncé, en conférence de presse, que ses défenseures axiales Steph Houghton et Millie Bright étaient très incertaines.

Bright malade à cause d'un virus

Steph Houghton, capitaine, souffre d'une importante douleur à une cheville. Une blessure contractée sur un tacle appuyé dans les dernières minutes du huitième de finale remporté contre le Cameroun (3-0). Quant à Millie Bright, sa présence pourrait être remise en cause en raison d'un "virus" qui l'a rendue malade. "Ce virus circule un peu dans le camp", a expliqué Phil Neville, sans préciser si d'autres joueuses étaient souffrantes et si des dispositions particulières ont été mises en place.

Pour les deux joueuses, le "doute est majeur", a précisé l'ancien joueur de Manchester United. La décision de les laisser au repos ou non sera toutefois établi "à la dernière minute".

Prêt à faire jouer Leah Williamson et Abbie McManus en défense centrale, Phil Neville n'est pas préoccupé par l'état de forme de ses remplaçantes: "Nous pouvons faire appel à deux personnes qui connaissent le système et qui se font confiance". La première n'a joué que la toute fin de match contre le Cameroun, tandis que la seconde a disputé les deux premières rencontres.

JA