RMC Sport

Coupe du monde: les audiences folles de la finale France-Croatie (surtout en Chine et en Allemagne)

Avec plus de 19 millions de personnes devant la finale de la Coupe du monde en Russie entre la France et la Croatie, TF1 a signé le record d’audience de l’année. La rencontre a également été très suivie en Allemagne et en Chine.

Un carton d’audience. Diffusée dimanche à 17h, la finale de la Coupe du monde entre la France et la Croatie a été regardée par 19,3 millions de téléspectateurs sur TF1, avec une part d'audience record de 82,2%, selon les données diffusées par Médiamétrie. Si la Une n’a pas battu le record absolu d'audience détenu par la demi-finale France-Portugal de 2006 (22,2 millions de téléspectateurs), elle a signé le nouveau record de 2018 toutes chaînes confondues. De son côté, beIN Sports a indiqué que sa retransmission avait été suivie par 1 million de téléspectateurs en moyenne.

56 millions de téléspectateurs en Chine

Des chiffres qui ne prennent toutefois pas en compte le nombre de personnes rassemblées devant un même écran dans un café, un restaurant, un hôtel ou encore une fan-zone, car Médiamétrie calcule seulement l’audience "dans les foyers". En Croatie, ce sont environ 1,5 million de téléspectateurs (sur une population de 4,1 millions d’habitants) qui ont vibré dimanche devant leur TV lors de la finale. La rencontre a également permis à la télévision allemande de signer un très joli score avec 21,3 millions de téléspectateurs (sur 83 millions d’habitants), avec une part de marché de 76,1% sur ZDF.

-
- © Médiamétrie

Aux Pays-Bas et en Italie, non-qualifiés pour cette Coupe du monde en Russie, ce sont respectivement 3,1 et 11,7 millions de fans qui ont suivi le duel France-Croatie sur NPO1 et Canale 5. En dehors de l'Europe, le match a également connu un grand succès. D’après les chiffres communiqués par Médiamétrie, 56 millions de téléspectateurs ont assisté en Chine au triomphe des Bleus, malgré un horaire tardif (23h), soit la meilleure audience pour un programme de sport depuis les JO de Pékin en 2008.

RR