RMC Sport

Coupe du monde: les Portugais et les Anglais "piégés" par une règle… qui n'existe pas

-

- - -

Les joueur portugais et anglais ont fait attention à ne pas sortir du terrain au moment de célébrer les buts de Cristiano Ronaldo et Harry Kane lors de cette Coupe du monde. Leur but? Respecter une règle... qui n'existe pas.

Les deux scènes ont agité les réseaux sociaux ce mardi matin. Et suscité pas mal d'interrogations à propos d'une règle soit nouvelle, soit ignorée, du football. La première a eu lieu juste après le coup franc égalisateur de Cristiano Ronaldo lors de Portugal-Espagne (3-3). On y voit les joueurs portugais se jeter sur "CR7" en dehors des limites du terrain pour le féliciter. José Fonte vient alors les rejoindre, mais un de ses coéquipiers lui fait signe de rester à l'intérieur du terrain et le défenseur central obéit. Une scène quasi similaire a eu lieu lors d'Angleterre-Tunisie (2-1), avec cette fois Kieran Trippier dans le rôle de l'homme chargé de rester à l'intérieur de l'aire de jeu, dans le camp adverse.

-
- © -
-
- © -

Aucune mention dans les lois du jeu

Sur les réseaux sociaux, le bruit s'est répandu que dans le cas où tous les joueurs de champ étaient sortis du terrain, l'adversaire avait le droit d'engager, sans que l'autre équipe ne soit replacée. Sauf que cette supposée règle, que les Portugais et les Anglais semblent avoir respectée, n'existe pas.

Les lois du jeu de la Fifa n'en font aucunement mention. "À chaque coup d'envoi: tous les joueurs, à l'exception du joueur donnant le coup d'envoi, doivent se trouver dans leur propre moitié de terrain, indique la loi 8. Les adversaires de l’équipe procédant au coup d’envoi doivent se tenir au moins à 9,15 m du ballon tant qu’il n’est pas en jeu."

Quiniou: "Les joueurs peuvent quitter le terrain"

"Les joueurs peuvent aller vers les tribunes, du moment qu'ils ne sortent pas de l'aire de jeu (le terrain plus le bord, ndlr), nous confirme Joël Quiniou, ancien arbitre international et consultant pour RMC Sport. Il n'y a pas de règle en la matière, les joueurs peuvent quitter le terrain, mais doivent revenir rapidement."

Si tous les joueurs portugais avaient fêté ce but dans leur moitié de terrain, mais dans l'aire de jeu, les Espagnols auraient en revanche eu droit d'engager sans attendre que leurs adversaires ne soient replacés.

Alexandre Alain Rédacteur