RMC Sport

Coupe du monde : pourquoi les gardiens vont encore maudire le ballon

Le ballon de la Coupe du monde

Le ballon de la Coupe du monde - -

Les gardiens niçois testent le ballon qui sera utilisé pendant la Coupe du monde depuis ce mercredi. Une balle très légère qui favorisera les frappes de loin et donc, pour Claude Puel, la sélection allemande…

Depuis ce mercredi, les gardiens niçois travaillent avec un drôle d’objet. Un ballon aux bandes multicolores, qui sera celui de la Coupe du monde au Brésil. A la demande de David Ospina et de la Fédération colombienne, les gardiens de l’OGCN se sont donc entraînés avec le « Brazuca », le nom officiel de ce ballon de seulement 437 grammes.

Un brin léger pour Ospina, qui sait déjà qu’il va souffrir en gardant les buts colombiens lors du Mondial : « Ils font des ballons pour marquer des buts. C’est vrai que c’est un ballon assez compliqué, donc il faut travailler pour s’adapter à ça. Il flotte beaucoup. Pour les frappeurs, il va être magnifique. Ils ne pensent jamais aux gardiens. Il faut s’adapter à ça, il faut travailler. »

Le ballon de la Coupe du monde
Le ballon de la Coupe du monde © -

Puel : « Ça va partir dans tous les sens »

Si les joueurs de champ niçois n’ont pas eu droit de le tester, Claude Puel l’a quand même tâté. Et il n’a pas été convaincu. « Je l’ai effleuré mais cela a suffi, s’amuse l’entraîneur de Nice. Je pense qu’il va y avoir des buts. » Avant d’ajouter, entre malice et polémique :

« Cela va avantager les Allemands. Quelle est la marque du ballon ? Adidas ? A mon avis, il faut gratter. Comme les Allemands ont une grosse frappe, cela va partir dans tous les sens. » Les joueurs français, réticents à l’idée de tenter leur chance de loin, ont une occasion en or de mettre à mal ce vieux cliché.

AA avec YP à Nice