RMC Sport

Des barragistes sans surprise

Même privé de sa star Cristiano Ronaldo, le Portugal de Pepe peut laisser exploser sa joie. Les Lusitaniens disputeront les barrages Europe du prochain Mondial

Même privé de sa star Cristiano Ronaldo, le Portugal de Pepe peut laisser exploser sa joie. Les Lusitaniens disputeront les barrages Europe du prochain Mondial - -

Les matches de mercredi soir n’ont absolument rien changé aux prévisions déjà établies concernant le futur tableau des barrages. La France, la Russie, la Grèce et le Portugal vont croiser le fer face à l’Ukraine, l’Eire, la Bosnie ou la Slovénie.

Dire que les Bleus savaient à quoi s’attendre serait un poil présomptueux. Mais affirmer qu’ils ignoraient l’identité de leurs probables adversaires aurait également été exagéré. Les hommes de Raymond Domenech n’étaient pas sans savoir que leur destin, les 14 et 18 novembre prochains pourraient se jouer soit face à l’Ukraine, l’Eire, la Bosnie ou la Slovénie. D’ailleurs, seule l’identité de cette dernière était encore inconnue avant les matches de mercredi.

Une défaite de la Slovaquie en Pologne doublée d’une victoire slovène à Saint-Marin aurait rimé avec une qualification directe pour les partenaires de l’Auxerrois Valter Birsa. Ce scénario n’ayant pas eu lieu, les Slovènes doivent se contenter, comme les Irlandais, les Bosniaques et les Ukrainiens du deuxième chapeau des barrages.

Le Portugal ne rate pas le coche

Si le classement FIFA, réactualisé vendredi, ne bouscule pas la hiérarchie, la France fera bien partie des têtes de série, au même titre que la Russie, la Grèce et le Portugal. Les partenaires de Cristiano Ronaldo, blessé, devaient absolument l’emporter à Malte pour s’éviter tout scénario catastrophe. Les Lusitaniens ont largement pris la mesure de leurs adversaires (4-0), rendant caduque l’autre festival offensif réalisé dans le groupe 1 par la Suède aux dépens de l’Albanie (4-1). L’autre possible surprise de la soirée se situait dans le groupe 2.

La Grèce, en cas de défaite des Suisses devant l’Israël, avait une chance d’arracher un billet direct pour le prochain Mondial. Mais même fébriles, les Helvètes ont ramené un point de leur dernier match éliminatoire. Une unité suffisante pour voir le paysage sud-africain sans avoir à disputer un match couperet les 14 et 18 novembre prochains.

La liste des têtes de série des barrages
Russie
France
Grèce
Portugal

La liste des sélections du 2eme chapeau
Ukraine
Eire
Bosnie
Slovénie

La rédaction