RMC Sport

Diego Perez, dernier survivant de la L1

Diego Perez, toujours infranchissable

Diego Perez, toujours infranchissable - -

Pierre angulaire de la sélection uruguayenne, le coriace milieu de terrain de Monaco est le dernier représentant du championnat de France dans cette Coupe du monde. Et un joueur très apprécié de ses coéquipiers. Témoignages.

Son truc à lui, c’est les cartons. Avec 43 avertissements et 4 expulsions en 147 matches de Ligue 1, Diego Perez fait partie des joueurs les plus rugueux du championnat. Un engagement et une volonté qui font de lui un indiscutable titulaire à Monaco depuis six ans, mais aussi l’inattendu dernier représentant de la Ligue 1 dans les demi-finales de cette Coupe du monde.

« Ce qu’il lui arrive, c’est la récompense de toujours plus de travail et de volonté, estime Thomas Mangani, l’un des joueurs avec lesquels il s’entend le mieux à Monaco. En fait, l’équipe d’Uruguay est à son image. Diego, c’est toujours 200 % d’engagement et de volonté. »

« L’année dernière, il était vice-capitaine, note le gardien monégasque Stéphane Ruffier. C’est plus qu’un taulier. Il est toujours capable de faire les efforts pour les autres et ne lâche rien. »

Un joueur « solide » mais qui possède surtout une « mentalité exceptionnelle », comme le souligne son entraîneur Guy Lacombe. « Je l’aime beaucoup car c’est une personne remarquable au sein du groupe », glisse-t-il. Et un modèle pour ses coéquipiers. « C’est un leader naturel, assure Thomas Mangani. Tout le monde a envie de suivre son exemple, notamment les jeunes. »

« Brute » sur la pelouse, Diego Perez n’en reste pas moins discret en dehors. « Il prend la parole dans le vestiaire, mais dans la vie, c’est quelqu’un de réservé », certifie Stéphane Ruffier. « C’est une personne simple, à l’écoute des autres, conclut Mangani. Il apprécie les choses simples : écouter de la musique sud-américaine, rester entre amis, manger dans un bon restaurant. » Des activités tranquilles, en somme. Car le défouloir de Diego Perez, c’est le terrain.

C.Z. avec C.M.