RMC Sport

Drogba : « Contre le Brésil, ça va être excitant »

-

- - -

Après le match nul face au Portugal (0-0) mardi, Didier Drogba reste très optimiste sur les chances de la Côte d’Ivoire lors de cette Coupe du monde. Son prochain défi : faire triompher sa sélection contre la prestigieuse équipe du Brésil dimanche (20h30).

Didier Drogba, quelle est votre première réaction après ce match nul contre le Portugal (0-0) ?
Je suis heureux qu’on ait pu prendre un point. Ce (mardi) soir, l’équipe du Portugal a été dangereuse. On l’a vu notamment avec la frappe de Cristiano Ronaldo qui a terminé sur le poteau. Mais aujourd’hui, on a montré qu’on pouvait faire de belles choses. Maintenant, il faut se concentrer sur le match du Brésil (le dimanche 20 juin 20h30, ndlr).

Après votre fracture du cubitus droit, aviez-vous peur de vous blesser de nouveau dans ce match ?
Non, non, je n’appréhendais pas le fait de rentrer en cours de jeu. Des matches comme celui-ci, j’en joue tous les week-ends ou alors toutes les deux semaines en Ligue des Champions. Donc je n’ai ressenti aucune appréhension au moment de rentrer. Puis si j’avais peur, jamais je n’aurais demandé à être sur le banc.

Pouvez-vous nous raconter votre entrée en jeu ?
En fait à la mi-temps, le coach m’a demandé de me préparer parce que j’allais sûrement rentrer. Donc j’ai fait mon échauffement tranquillement comme il fallait et j’y suis allé sans trop me poser de questions.

Estimez-vous que votre équipe réalise une bonne opération après ce résultat nul ?
Etant donné qu’en 2006, on avait perdu nos deux premiers matches, je pense que prendre un point ce soir, c’est une bonne chose. La façon dont on a entamé cette Coupe du monde est plutôt positive.

A vous entendre, on peut donc comprendre que l’équipe de Côte d’Ivoire est plus mature qu’il y a quatre ans ?
Oui, c’est ça. On a pu le voir aujourd’hui. Il y avait vraiment une grosse solidité défensive dans notre équipe. Mais maintenant, on a encore le Brésil à affronter. On espère que cela va se passer tout aussi bien contre les joueurs brésiliens.

Quel est l’objectif de la Côte d’Ivoire lors de cette Coupe du monde 2010 ?
On veut faire de belles performances face à nos deux autres adversaires. Mais nous ce qu’on souhaite, c’est faire mieux qu’en 2006. Donc cela serait bien si on pouvait gagner deux matches lors de cette Coupe du monde. Puis dans l’histoire du Mondial, la Côte d’Ivoire ne totalise qu’une seule victoire. A nous de faire mieux.

Vous sentez-vous prêt physiquement à affronter le Brésil le 20 juin prochain ?
Oui, je le suis. Puis, je suis content parce que ce match contre le Portugal montre une belle évolution de mon état physique. J’espère être encore mieux contre la Seleçao.

Réalisez-vous que tous les espoirs ivoiriens reposent sur vous ?
Non, pas que sur moi. C’est beaucoup trop de pression (rires). Mais ce (mardi) soir, je pense qu’il a nous manqué de l’efficacité pour s’imposer. Et puis sur mon occasion aussi, j’aurais pu être décisif. Mais bon, ce n’est pas rentré. Ça fait partie du jeu. De toute façon, le plus important c’est de se créer des occasions. Maintenant, on va se focaliser sur le match du Brésil. Ça s’annonce excitant…

Propos recueillis par F.L.