RMC Sport

Drogba forfait pour la Coupe du monde ?

Victime d'un choc avec un défenseur japonais, Didier Drogba souffre d'une fracture à l'avant-bras. Une blessure peut-être synonyme de forfait pour la Coupe du monde.

Victime d'un choc avec un défenseur japonais, Didier Drogba souffre d'une fracture à l'avant-bras. Une blessure peut-être synonyme de forfait pour la Coupe du monde. - -

Le capitaine ivoirien pourrait être contraint de renoncer au Mondial sud-africain après s'être fracturé l'avant-bras droit contre le Japon, vendredi.

Les rêves de Didier Drogba se sont peut-être fracassés hier sur le genou de Tulio Tanaka. On jouait alors la 19e minute de Côte d’Ivoire-Japon, à Sion (Suisse). A la lutte pour le ballon, le capitaine des Eléphants se télescopait violemment avec le défenseur nippon. Bras droit en écharpe et visage grimaçant, il filait directement vers l’hôpital le plus proche afin de passer des examens. Verdict : fracture à l’avant-bras droit.

Plusieurs médias annonçaient dans la foulée son renoncement pour le Mondial, avant de nuancer. « Didier Drogba n'a pas, pour l'instant, déclaré forfait », finissait par lâcher la fédération ivoirienne (FIF) sur son site officiel, les membres de la délégation se contentant d’afficher leurs inquiétudes. Au contraire de l’agent du joueur de Chelsea. « La fracture est réelle mais on est suspendus aux décisions du corps médical, nous a confié Thierno Seydi. On s’achemine vers une opération (qui pourrait avoir lieu aujourd’hui). On verra après. Il y a encore des chances qu’il soit là. »

Drogba ne tirera pas un trait sur la première Coupe du monde africaine sans se battre. Surtout qu’à 32 ans, elle sera sans doute sa dernière. Mais certains spécialistes sont pessimistes. « Une telle blessure, c’est quatre semaines d’immobilisation et la pose d’un plâtre », estime le Dr Jean Grimberg, chirurgien orthopédiste. « Et s’il porte un plâtre dur, il n’est pas question qu’il joue et risque de blesser un adversaire », prévient Michel D'Hooghe, médecin en chef de la FIFA.

Si le forfait de leur capitaine et meilleur buteur (41 buts en 60 sélections) se confirme, le coup serait terrible pour les Ivoiriens, déjà placés dans le « groupe de la mort » avec le Portugal et le Brésil. Et ce n’est pas le succès d’hier contre le Japon (2-0) qui les consolera.