RMC Sport

EN DIRECT - Allemagne-Japon, résultat et résumé

L'euphorie des Japonais face à l'Allemagne, à la Coupe du monde 2022

      ALL

      • (33’) I. Gündogan (p)

      1

      2

      JAP

      • (75’) R. Doan

      • (83’) T. Asano

      Terminé

      Après l'Arabie Saoudite face à l'Argentine, le Japon crée une deuxième grosse sensation dans cette Coupe du monde 2022 en s'imposant face à l'Allemagne (2-1). Longtemps menés au score, les Nippons ont renversé la troupe de Hansi Flick.

      Possession

      %

      ALL

      73.9%

      JAP

      26.1%

      Tirs cadrés

      ALL

      9

      JAP

      4

      Passes

      ALL

      771

      JAP

      269

      Duels Gagnés

      ALL

      47

      JAP

      50

      Fautes Commises

      ALL

      6

      JAP

      14

      Arrêts

      ALL

      2

      JAP

      8

      Après la défaite de l'Allemagne, José Mourinho se paye les "egos" du foot européen

      José Mourinho est en tournée au Japon avec son club de l'AS Roma et c'est donc tout naturellement qu'il a encensé la performance de l'équipe japonaise, victorieuse de l'Allemagne à la surprise générale (mais pas à celle de Mourinho). "The Special One" en a surtout profité pour se payer "les egos" qui prennent trop de place dans le football européen, avec des joueurs qui jouent plus pour eux que pour l'équipe. Savoureux de la part de José Mourinho.

      Rüdiger critiqué pour sa course improbable

      L'ancien international allemand Didi Hamann n'a pas épargné Antonio Rüdiger après sa course totalement improbable lors du match de la Coupe du monde 2022 contre le Japon (1-2).

      >> Plus d'infos ici

      Flick ne veut pas se trouver d'excuse avec la polémique du brassard

      "Nous ne cherchons pas d'excuse", a répondu le sélectionneur allemand Hansi Flick, interrogé pour savoir si la défaite de son équipe contre le Japon (2-1) pouvait s'expliquer par la polémique des derniers jours autour du brassard.

      "Non. Ce serait pour nous bien trop facile", a expliqué Flick en conférence de presse. Depuis plusieurs jours, une polémique a grandi autour du brassard inclusif "One Love" que souhaitait absolument porter Manuel Neuer mais auquel les Allemands ont finalement dû renoncer, en raison de la menace d'éventuelles sanctions sportives.

      Les onze titulaires de la Nationalmannschaft, en signe de protestation, ont posé sur la photo d'avant-match la main bâillonnant ostensiblement leur bouche, un signe envoyé clairement à la Fifa. Après avoir mené au score pendant plus d'une heure jusqu'à la 75e minute, l'Allemagne s'est inclinée 2-1, compromettant ses chances de se qualifier pour les 8es de finale.

      "Le Japon a une très bonne équipe, est tactiquement bien en place et a montré ses forces pendant le match. Ils se sont montrés très efficaces. J'aurais bien aimé cela de mon équipe", a pesté Flick.

      (AFP)

      Une belle liesse populaire au Japon

      Il faisait déjà nuit au Japon lorsque la sélection a renversé l'Allemagne pendant le Mondial. Mais cela n'a pas empêché le peuple nippon de se masser dans les rues pour célébrer la victoire des partenaires de Yuto Nagatomo et Hiroki Sakai. Comme dans le tweet ci-dessous à Tokyo dans le quartier d'affaires de Shibuya.

      Flick et ses joueurs "brutalement déçus" mais ambitieux avant l'Espagne

      Hans-Dieter Flick a eu un peu de mal à accuser le coup après cette défaite de l'Allemagne. Le sélectionneur a regretté le manque d'efficacité de son équipe malgré une grosse possession.

      "Nous sommes brutalement déçus. Pas seulement moi, mais aussi le staff technique et les joueurs, a lâché le technicien pour le site de Fédé allemande. En première période, nous avions 78% de possession de balle et nous avons pris l'avantage à juste titre. Dans une phase où nous étions supérieurs, nous avons eu beaucoup d'occasions de marquer, mais nous ne les avons pas saisies."

      Et le successeur de Joachim Low d'enchaîner: "Le Japon nous a battus en termes d'efficacité aujourd'hui. Les erreurs individuelles que nous avons commises en seconde période ne doivent pas nous arriver. [...] Nous n'aurons pas un beau voyage de retour. On va analyser le match et on a beaucoup de choses à rattraper. Mais nous avons la qualité pour battre l'Espagne. C'est notre objectif maintenant."

      La presse allemande sévère après la débâcle contre le Japon

      Déjà sortie dès le premier tour en 2018, l'Allemagne se retrouve en danger lors du Mondial 2022 au Qatar.

      Battue par le Japon, la sélection dirigée par Hansi Flick a déçu et s'est attirée les foudres de la presse d'outre-Rhin. "L'Allemagne se ridiculise contre le Japon", ainsi titré Die Welt quand Bild pointe le "début de la débâcle".

      >> Plus d'infos ici

      Soupe à la grimace pour les Allemands

      Réaction pleine de dépit des Allemands à la fin du match, notamment Ilkay Gundogan, le buteur sur penalty, interrogé par la télévision allemande à la fin du match: lkay Gündoğan : "Le second but qu'on prend... Pfff... Je ne sais pas si une équipe a déjà marqué un but aussi facile en Coupe du monde..."

      "Je pense qu'on a dominé. on a eu beaucoup d'occasions. Ensuite,, on leur a trop donné d'occasions à la fin du match. Ca n'aurait pas dû se passer comme ça. Il nous a manqué de la conviction dans la possession du ballon."

      Fin du match

      C’est terminé, le Japon crée la sensation (2-1) !

      Le coup de sifflet retentit au Khalifa Stadium ! C'est terminé, le Japon s'impose face à l'Allemagne et crée la surprise. Quel scénario exceptionnel ! Menée au score, l'équipe nippone a renversé la Mannschaft grâce à Doan et Asano. L'Allemagne tombe de haut (2-1).

      90+7’

      Neuer monte dans la surface

      Tout le monde est dans la surface de réparation japonaise, même Neuer ! L'Allemagne joue le tout pour le tout pour égaliser.

      90+6’

      Ça fuit le cadre pour Goretzka

      Trouvé sur une remise de Fullkrug, Goretzka reprend de volée mais ça passe à côté de la cage de Gonda ! Les Japonais sont en route pour l'exploit.

      90+4’

      Fullkrug s’écroule dans la surface, pas de pénalty !

      Itakura s'impose devant Fullkrug. Le contact entre les deux joueurs existe mais pas de pénalty sifflé. C'est bien arbitré encore une fois.

      90+1’

      7 minutes de temps additionnel

      Sept minutes en plus dans ce match, l'Allemagne va pousser pour aller accrocher une égalisation mais le Japon compte bien tenir.

      90’

      Moukoko pour venir jouer les sauveurs

      Le jeune buteur du Borussia Dortmund entre en jeu pour la fin de match.

      89’

      Rudiger rattrape Doan, un pénalty réclamé

      Petit accrochage entre Doan et Rudiger, les Japonais réclament un pénalty. Difficile de siffler quoi que ce soit tant le contact est minime.

      88’

      Le Japon se retranche

      Sur la route de l'exploit, le Japon défend désormais son résultat. Après l'Arabie Saoudite, une deuxième surprise dans cette Coupe du monde ?

      83’
      but!!!

      LE JAPON PASSE DEVANT AVEC ASANO ! 2-1 !

      Le Khalifa Stadium chavire ! Asano renverse l'Allemagne ! Après l'égalisation il ya quelques minutes, le Japon passe devant avec une accélération exceptionnelle de l'attaquant nippon. 2-1 !

      81’

      Les supporters japonais donnent de la voix

      L'égalisation du Japon a totalement relancé le match et les supporters japonais se réveillent pour encourager leur équipe pour ces dernières minutes.

      79’

      Double changement pour l’Allemagne

      C'est une autre partie désormais engagée. Flick opère des changements avec Gotze et Fullkrug qui entrent en jeu.

      76’
      but!!!

      Le Japon égalise grâce à Doan !

      Oh l'énorme surprise ! Entré en jeu il y a à peine quelques minutes, Ritsu Doan traîne dans la surface vient reprendre un centre dévié par Neuer. Le joueur de Fribourg égalise pour le Japon, tout est à refaire pour l'Allemagne !

      76’

      Le Japon tente le tout pour le tout

      Sakai laisse sa place à Minamino, le Japon est désormais à trois derrière sans véritables pistons. Une compo très offensive !

      74’

      Neuer sauve l’Allemagne !

      Sur un très bon ballon, Ito reprend de volée et pense tromper Neuer mais le gardien de l'Allemagne réalise une énorme parade ! Quel coup de chaud dans la défense de la Mannschaft.

      72’

      Quadruple occasion pour l’Allemagne, Gonda en feu !

      Séquence absolument exceptionnelle du gardien japonais Gonda qui s'impose d'abord devant Hofmann et ensuite à trois reprises face à Gnabry. Le Japon est sur le point de craquer... mais tient bon pour le moment.

      68’

      Flick fait aussi des changements

      Le buteur du jour, Ilkay Gundogan, va laisser sa place à Leon Goretzka. Hofmann va aussi prendre la place de Muller.

      66’

      Le Japon fait pression, Schlotterbeck tient bon

      Sur corner, Itakura envoie une bonne tête en direction des cages de Neuer. C'est sans compter sur Schlotterbeck, bien placé pour couper la trajectoire.

      63’

      Musiala poursuit son récital

      Le maestro du Bayern Munich écoeure ses adversaires techniquement. L'espoir de la génération 2003 est facile, à l'image d'une nouvelle prise de balle d'une grande qualité.

      60’

      Gundogan bute sur le poteau !

      Sur un très bon décalage de Musiala, Gundogan s'échappe vers les cages japonaises. Sa frappe trouve le poteau droit, grosse frayeur pour le Japon !

      58’

      Double changement pour le Japon

      Du sang frais pour faire bouger les choses côté japonais ? Asano prend la place de Maeda et Mitoma entre en jeu à la place de Nagatomo.

      57’

      L’Allemagne veut creuser l’écart

      Les premières minutes de cette deuxième période sont aussi à l'avantage de l'Allemagne. La Mannschaft redémarre fort et veut sceller l'issue du match.

      55’

      Maeda fait pression sur Neuer

      L'attaquant japonais ne rechigne pas sur les efforts et tente de presser Manuel Neuer sur sa relance. Le portier allemand est gêné, pas assez pour se manquer complètement.

      52’

      Oh le numéro de Musiala !

      Sur un exceptionnel numéro de soliste, Musiala se défait de toute la défense du Japon. L'Allemand manque de lucidité pour venir conclure son mouvement de génie et sa frappe s'envole.

      50’

      Le Japon à trois derrière

      L'entrée de Tomiyasu modifie les plans du Japon, à trois défenseurs centraux derrière désormais. Sans doute que le sélectionneur nippon veut mieux contenir les offensives allemandes.

      47’

      L’Allemagne redémarre fort

      Sur le côté droit, Gnabry envoie une frappe mais celle-ci manque de précision et vient se loger dans le petit filet extérieur des cages japonaises.

      46’

      C’est reparti, avec un changement côté japonais

      Le jeu reprend. Les Japonais donnent le coup d'envoi de la deuxième période avec un changement : Tomiyasu prend la place de Kubo.

      Mi-temps

      Mi-temps !

      C'est la pause, l'Allemagne est devant grâce à un but de Gundogan (32') ! La Mannschaft a cru faire le break juste avant la mi-temps mais le but de Havertz a finalement été annulé après une position de hors-jeu.

      45+6’

      La tête de Maeda fuit le cadre

      Le Japon s'infiltre dans la surface pour une fois. Sur un centre, Maeda est trouvé mais sa tête passe à côté. Ça énerve Flick qui réprimande ses deux défenseurs.

      45+4’
      Arbitrage vidéo

      Havertz croit faire le break pour l’Allemagne , but annulé !

      L'Allemagne passe à deux doigts de creuser l'écart avant le retour aux vestiaires ! Sur une action d'école, les Allemands continuent de mettre la pression sur le Japon. Gnabry sert Havertz qui pousse le ballon dans les filets. L'attaquant de Chelsea est finalement signalé hors-jeu.

      La ministre de l'Intérieur allemande porte le brassard "One Love"

      Nancy Faeser, ministre de l'Intérieur allemande, s'affiche dans le stade qui accueille le match Allemagne-Japon en portant le brassard "One Love". Elle avait notamment réagi aux "déclarations horribles" d'un ambassadeur qatari de la Coupe du monde qui a qualifié l'homosexualité de "dommage mental", dans une interview.

      45+1’

      4 minutes de temps additionnel

      Il y aura quatre minutes de plus dans cette première période.

      44’

      L’Allemagne est montée en puissance

      Devant au tableau d'affichage, l'Allemagne l'est aussi dans le jeu. Techniquement, la Mannschaft est un cran au-dessus et le Japon peine à rivaliser offensivement.

      42’

      Ça passe au-dessus pour Kimmich

      Quand l'Allemagne accélère et combine, ça fait mal. Musiala trouve Muller qui remise à son tour sur Kimmich. Le milieu allemand déclenche une nouvelle frappe mais elle s'envole au-dessus de la cage japonaise.

      41’

      Kubo s’est fait mal mais se relève

      Lancé sur le côté gauche, Kubo tente le tout pour le tout avec un gros sprint. Le Japonais est finalement hors-jeu mais se plaint après un contact avec Havertz. Il se relève sans forcer.

      37’

      Le Japon ne décourage pas

      Cette ouverture du score de l'Allemagne n'enterre pas totalement le Japon. Ito et ses coéquipiers tentent de sonner la révolte tant bien que mal.

      33’
      but!!!

      Gundogan transforme, l’Allemagne passe devant !

      Le pénalty est confirmé ! Gundogan se charge de le transformer avec succès. L'Allemagne prend les devants ! 1-0.

      32’
      Penalty

      Faute sur Raum, pénalty pour l’Allemagne !

      La spéciale pour Kimmich. Sur une superbe transversale, le milieu du Bayern trouve Raum, fauché par le gardien japonais Gonda ! L'arbitre ne bronche pas et siffle pénalty !

      30’

      Encore une occasion pour Gundogan !

      La seconde est enclenchée côté allemand. Sur son côté, Raum centre mais Gonda renvoie. Le ballon atterit dans les pieds de Gundogan qui tente de reprendre. Les Japonais sauvent les meubles sur leur ligne !

      28’

      Gundogan oublie Raum...

      Aux abords de la surface, Gundogan envoie une frappe directement dans les gants de Gonda. Le milieu de Manchester City aurait aussi pu servir Raum, esseulé dans la surface sur le côté gauche.

      28’

      Les Allemands prennent le contrôle

      L'Allemagne monte en régime sur ces dernières minutes. Le Japon se retranche dans ses derniers mètres. La possession est également largement en faveur de la Mannschaft.

      26’

      Check pour potentiel pénalty, le jeu reprend

      Une potentielle main dans la surface japonaise est checkée par l'arbitrage vidéo. L'arbitre interrompt le jeu pendant quelques secondes avant de finalement faire signe de reprendre. Pas de pénalty pour l'Allemagne.

      23’

      Sakai et Itakura s’emmêlent

      Sur un bon centre enveloppé dans la surface, les deux défenseurs japonais sont au même endroit pour réceptionner le ballon. La tête de Sakai est contrée par son partenaire.

      21’

      Gonda s’impose devant Kimmich !

      L'Allemagne accélère. Sur une combinaison rapide, le ballon arrive dans les pieds de Kimmich. Aux abords de la surface, le milieu du Bayern enclenche une lourde frappe mais Gonda s'interpose !

      19’

      Une ambiance un peu terne

      Pour l'instant, on ne peut pas dire que le Khalifa Stadium est en ébullition. Des séquences de silence dans l'antre de Doha. Les supporters japonais sont pourtant nombreux à avoir fait le déplacement.

      17’

      Rudiger pour la première occasion allemande

      Sur corner, Kimmich botte un centre en direction de Rudiger. Le défenseur du Real Madrid s'élève plus haut que tout le monde et tente de rabattre une tête qui passe à un petit mètre des cages japonaises.

      16’

      Petite béquille pour Sakai

      Sur un long ballon en direction de Raum, Sakai s'interpose et met le pied en avant. Petit coup reçu sur la cheville pour l'ancien marseillais mais il se relève rapidement. Plus de peur que de mal.

      14’

      Du déchet chez les Allemands

      L'équipe de Flick tente de bouger en long et en large le bloc japonais bien en place. Pour l'heure, difficile de faire sauter le verrou et les petites erreurs techniques peuvent se payer cash face à une équipe efficace en contre.

      11’

      Le Japon répond présent dans l’intensité

      Gros début de match des Japonais, à l'image de ce premier gros avertissement sur les cages allemandes. Les Nippons sont bien entrés dans le match.

      8’

      Le Japon croit ouvrir le score, hors-jeu signalé !

      Les Allemands perdent des ballons sur ce début de match. Le Japon exploite remaruqablement les erreurs techniques. Sur le côté, Ito est lancé et centre en direction de Maeda qui vient couper la trajectoire. L'attaquant nippon croit ouvrir le score mais est signalé hors-jeu ! Grosse frayeur pour Neuer et ses coéquipiers.

      Les Allemands se cachent ostensiblement la bouche sur la photo d'avant-match

      Geste fort des Allemands, qui se cachent la bouche juste avant leur match contre le Japon.

      >> Plus d'informations ici

      Le geste fort des Allemands, qui se baillonnent la bouche sur la photo, avant leur match contre le Japon
      Le geste fort des Allemands, qui se baillonnent la bouche sur la photo, avant leur match contre le Japon © AFP
      4’

      Rudiger plus rapide que Maeda

      Les Japonais tentent de répliquer avec Maeda cherché dans la profondeur. À la course, l'attaquant se heurte à un Rudiger très rapide aussi.

      3’

      L’Allemagne part à l’attaque

      Les Allemands s'installent dans la moitié de terrain japonaise. Avec Musiala et Gnabry sur les côtés, le danger peut venir de partout.

      2’

      Neuer donne le tempo

      Première phase de possession allemande. Neuer touche ses premiers ballons depuis ses cages, comme un onzième joueur de champ.

      Coup d'envoi

      C’est parti !

      Le coup d'envoi est donné par les Allemands, c'est parti pour Allemagne-Japon !

      L’heure des hymnes

      Les 22 acteurs ont fait leur entrée sur la pelouse. Place aux hymnes nationales désormais avant le coup d'envoi de la rencontre à 14h.

      Le Japon doit se réconcilier avec la Coupe du monde

      Le Japon n’a remporté qu’un seul de ses huit derniers matchs en Coupe du Monde de la FIFA (3 nuls et 4 défaites). C’était lors de son match d’ouverture contre la Colombie en 2018 (2-1).

      Pas de véritable 9 pour l’Allemagne

      Une des clés de la rencontre réside sûrement dans la configuration offensive de l'Allemagne. Avec Kai Havertz en pointe, la Mannschaft espère trouver la faille.

      Sur le banc, les solutions existent aussi. Grippé à cause de la clime, Fullkrug est sur le banc.

      Les grands débuts de Musiala en Coupe du monde

      Auteur d'un brillant début de saison avec le Bayern Munich (12 buts et 11 passes décisives toutes compétitions confondues), Jamal Musiala va connaître ses grands débuts en Coupe du monde. Les projecteurs sont rivés sur le jeune leader offensif bavarois, titulaire cet après-midi.

      Hans-Dieter Flick avec Jamal Musiala en septembre 2022
      Hans-Dieter Flick avec Jamal Musiala en septembre 2022 © Icon Sport

      Les Allemands entrent sur la pelouse

      Avant d'aller s'échauffer sur la pelouse, les joueurs de l'Allemagne avaient des survêtements - hasard ou non - aux couleurs arcs-en-ciel sur les manches.

      La composition du Japon tombe aussi, Kubo titulaire

      On connaît le onze de départ du Japon. Hajime Moriyasu fait confiance à ses hommes de base. Le Rémois Junya Ito est titulaire, pas Minamino.

      La composition du Japon : Gonda - Sakai, Itakura, Yoshida, Nagatomo - Endo, Kamada, - Ito, Tanaka, Kubo - Maeda.

      Manuel Neuer devrait porter le brassard "one love"

      L'Allemagne dégaine la première. Selon plusieurs journalistes, notamment espagnols, Manuel Neuer devrait porter le brassard "one love", malgré l'interdiction de la Fifa, et la menace d'une amende et d'un carton jaune.

      Il paierait l'amende de sa propre poche et assumerait de prendre un carton jaune.

      La compo de l'Allemagne est connue

      Goretzka et Sané sont remplaçant, le jeune Moukoko aussi

      Neuer - Raum, Süle, Rüdiger, Schlotterbeck - Kimmich, Gündogan - Gnabry, Musiala, Havertz - Müller.

      Bonjour et bienvenue à tous pour ce live

      Premier match de la compétition pour l'Allemagne, qui revient avec de grandes ambitions, après le fiasco de l'édition 2018 (éliminée en poule). Sous la houlette de Hansi Flick, l'ancien entraîneur du Bayern, la Mannschaft allie jeunes très prometteurs (Musiala...) et vieux routiers champions du monde en 2014 (Neuer, Müller...). En face, c'est une équipe japonaise à l'accent très allemand puisque 6 joueurs jouent en Bundesliga. Coup d'envoi à 14h sur Bein Sports et à suivre en direct commenté sur le site et l'appli RMC et RMC Sport. Et bien sûr sur la radio digitale 100% Coupe du monde lancée par RMC pour l'occasion.

      Terrain

      4-2-3-1

      Ent: Hans-Dieter Flick

      1

      M. Neuer

      3

      D. Raum

      15

      N. Süle

      23

      N. Schlotterbeck

      2

      A. Rüdiger

      14
      Remplacant

      J. Musiala

      13
      Remplacant

      T. Müller

      10
      Remplacant

      S. Gnabry

      21
      But
      Remplacant

      I. Gündogan

      6

      J. Kimmich

      7
      Remplacant

      K. Havertz

      4-2-3-1

      Ent: Hajime Moriyasu

      12

      S. Gonda

      19
      Remplacant

      H. Sakai

      22

      M. Yoshida

      5
      Remplacant

      Y. Nagatomo

      4

      K. Itakura

      14

      J. Ito

      15

      D. Kamada

      11
      Remplacant

      T. Kubo

      17
      Remplacant

      A. Tanaka

      6

      W. Endo

      25
      Remplacant

      D. Maeda

      Remplaçants

      • 4

        M. Ginter

      • 5

        T. Kehrer

      • 8
        Remplacant

        (66') L. Goretzka

        I. Gündogan

      • 9
        Remplacant

        (78') N. Füllkrug

        K. Havertz

      • 11
        Remplacant

        (78') M. Götze

        J. Musiala

      • 12

        K. Trapp

      • 16

        L. Klostermann

      • 17

        J. Brandt

      • 18
        Remplacant

        (66') J. Hofmann

        T. Müller

      • 19

        L. Sané

      • 20

        C. Günter

      • 22

        M. ter Stegen

      • 24

        K. Adeyemi

      • 25

        A. Bella-Kotchap

      • 26
        Remplacant

        (89') Y. Moukoko

        S. Gnabry

      • 1

        E. Kawashima

      • 2

        M. Yamane

      • 3

        S. Taniguchi

      • 7

        G. Shibasaki

      • 8
        Remplacant

        R. Doan (70') But

        A. Tanaka

      • 9
        Remplacant

        K. Mitoma (56')

        Y. Nagatomo

      • 10
        Remplacant

        T. Minamino (73')

        H. Sakai

      • 13

        H. Morita

      • 16
        Remplacant

        T. Tomiyasu (45')

        T. Kubo

      • 18
        Remplacant

        T. Asano (56') But

        D. Maeda

      • 20

        S. Machino

      • 21

        A. Ueda

      • 23

        D. Schmidt

      • 24

        Y. Soma

      • 26

        H. Ito

      Arbitre

      Iván Arcides Barton Cisneros

      Possession

      ALLALL

      73.9%

      JAPJAP

      26.1%

      9 Tirs cadrés 4
      11 Tirs non cadrés 4
      771 Passes 269
      686 Passes Réussies 190
      47 Duels Gagnés 50
      6 Fautes Commises 14
      2 Arrêts 8
      25 Centres 11
      6 Corners 6
      11 Tacles 29