RMC Sport

Espagne: quand Hierro rigole sur son statut de sélectionneur

Propulsé sélectionneur de l’Espagne deux jours avant le coup d’envoi de la Coupe du monde après le limogeage de Julen Lopetegui, Fernando Hierro s’est amusé de ses nouvelles fonctions à la veille du match entre la Roja et le Maroc (20h).

Tout est allé vite pour Fernando Hierro. Très vite. Directeur sportif de la Roja, l’ancien défenseur du Real Madrid a été propulsé en première ligne juste avant le début de la Coupe du monde suite au limogeage du sélectionneur de l’Espagne, Julen Lopetegui. Dimanche, alors que la Roja doit valider son ticket pour les 8es de finale lundi soir face au Maroc (20h), RMC Sport lui a demandé s’il avait le sentiment d’avoir le contrôle sur ses joueurs ou s’il se sentait plutôt comme un GO d’un groupe en autogestion.

"Dès que j'ai mis le survêtement..."

Une question qui a fait rire l’intéressé. "C’est vrai que tu poses une bonne question... Comme tu le dis si bien, j’ai mis le costume et dès le premier jour, j’étais sélectionneur. Je n’ai pas eu le choix. Dès que j’ai mis le survêtement, je suis devenu, dans l’esprit, sélectionneur." Leader du groupe B, la Roja affronte le Maroc lundi à Kaliningrad (20h).

La rédaction avec Anthony Rech et Loïc Briley