RMC Sport

France-Espagne: que pensent les Espagnols des Bleus?

Dans les vitrines des magasins, les Espagnols ne manquent pas de rappeler leur titre de champion du monde.

Dans les vitrines des magasins, les Espagnols ne manquent pas de rappeler leur titre de champion du monde. - -

Mardi soir, la France affronte l'Espagne au Stade de France, un match comptant pour les qualifications du Mondical 2014. Les Espagnols craignent-ils les Bleus? Reportage à Madrid.

Mardi soir, la France affronte l'Espagne au Stade de France, un match comptant pour les qualifications du Mondical 2014. Au match aller, la France a accroché le match nul 1 à 1. Là, les Bleus visent la victoire pour conforter la première place de leur groupe. Mais qu'en pensent les Espagnols?

Dans les rues de Madrid, le constat est tranchant: les Espagnols ne connaissent pas beaucoup l'équipe de France... Difficile de craindre un adversaire quand on ne connaît que deux ou trois joueurs de l’équipe. "On n'a peur de personne, on ne va quand même pas craindre Ribéry! On gagnera facilement contre la France, avec quatre ou cinq buts...", affirme un Madrilène.

Un match nul contre la Finlande

Et les récentes victoires de l'Espagne sont fièrement affichées partout dans la capitale: le pays est champion du monde et double champion d'Europe en titre, et ne rougit pas de le montrer à travers des milliers de produits dérivés remplissant les vitrines des magasins.

"La France est une bonne sélection, elle peut embêter l’Espagne grâce à Ribéry et Benzema. Mais pour nous, la première place du groupe est importante. Notre équipe ne peut pas perdre, il y aurait trop de tristesse en cas de défaite", confie un autre Madrilène.

Mais plus que de craindre l’équipe de France, les Espagnols ont des raisons de douter d’eux même: après le match nul contre la Finlande vendredi, la Roja a montré qu’elle n’était pas infaillible.


À LIRE AUSSI:

>> France-Espagne: clash Real-Barça dans la Roja?

>> France-Espagne: Benzema titulaire, Giroud sur le banc?

Caroline Bauer et Nicolas Jamain