RMC Sport

L’autre échec des Bleues, c’est la qualification manquée pour les JO 2020

. Eliminées au stade des quarts de finale de la Coupe du monde par les Etats-Unis (2-0), vendredi au Parc des Princes, les joueuses de l’équipe de France ne disputeront pas les Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Les Bleues n'iront pas aux Jeux olympiques l'an prochain: la défaite contre les États-Unis (2-0) en quart de finale du Mondial 2019, vendredi à Paris, les prive en effet de l'un des trois billets pour les JO 2020 réservés aux nations européennes. Parmi les 12 sélections qui disputeront le tournoi olympique de football à Tokyo, trois viendront d'Europe et la Fifa avait décidé que ces trois billets seraient accordés aux trois équipes européennes les mieux classées du Mondial 2019. Les quarts réunissaient sept équipes venues d'Europe (France, Italie, Pays-Bas, Norvège, Angleterre, Allemagne, Suède) et les États-Unis. Après le succès des Américaines sur les Bleues vendredi, les trois équipes européennes qualifiées en demi-finales composteront donc automatiquement leur ticket pour le Japon.

Diacre : "Un objectif secondaire"

"Les Jeux olympiques, c'était un objectif secondaire. Quand vous voyez le nombre d'équipes européennes, même une demi-finale n'aurait pas suffi, on n'a pas beaucoup de regrets", a déclaré la sélectionneuse française Corinne Diacre, après la défaite en quart. La première qualifiée pour les JO est l'Angleterre, victorieuse de la Norvège jeudi dans le premier quart de finale. Mais en l'occurrence c'est un cas particulier, puisque c'est une sélection de la Grande-Bretagne, pouvant donc compter également en son sein des joueuses des sélection galloise, écossaise et nord-irlandaise, qui se rendra à Tokyo.

Les deux autres billets olympiques iront aux équipes victorieuses des deux autres quarts de finale opposant samedi l'Italie aux Pays-Bas à Valenciennes (15h) et l'Allemagne à la Suède à Rennes (18h30).

AFP