RMC Sport

Lamouchi : « Je serais fou de me passer de Drogba »

Sabri Lamouchi

Sabri Lamouchi - -

Invité de Luis Attaque sur RMC, Sabri Lamouchi est revenu sur son bilan après un an à la tête des Eléphants. Le sélectionneur de la Côte d’Ivoire en a profité pour rappeler qu’il comptait énormément sur Didier Drogba

Comment vous sentez-vous un an après votre arrivée à la tête de la Côte d’Ivoire ?

Quand vous franchissez la première étape (qualification pour les play-offs de la zone Afrique après son succès face à la Tanzanie 4-2 ce dimanche, ndlr), vous êtes plutôt satisfaits. Nous sommes contents d’avoir assuré cette première place avant le dernier match contre le Maroc le 6 septembre prochain à Abidjan.

Etes-vous content de votre groupe ?

Je suis ravi d’avoir le groupe que j’ai. Je suis fier d’être le sélectionneur des Eléphants. Mais il y a du boulot. C’est une belle expérience professionnellement mais il y a de la pression. Quand on a une génération qui n’a pas gagné depuis une décennie, il faut faire évoluer les choses, en y apportant du sang neuf et de la jeunesse afin de remobiliser tout le monde. Mais les choses se font parfaitement entre les cadres qui sont présents et les nouveaux qui arrivent avec beaucoup d’humilité et de respect. L’état d’esprit est parfait.

Pour quelle(s) raison(s) n’avez-vous pas sélectionné Didier Drogba ?

Je n’ai aucun problème avec lui. Bien au contraire. Je l’ai vu encore aujourd’hui (ce lundi, ndlr). Il y a un an, il gagnait la Champions League avec Chelsea. Il est parti en Chine et a connu un niveau de jeu bien différent. Il est revenu à Galatasaray et a connu des blessures. Pour lui, la Coupe d’Afrique des Nations a été une déception énorme. Didier a besoin de vacances, d’être bien physiquement.

Comptez-vous encore sur lui ?

C’est quelqu’un sur qui je compte évidemment, il le sait. Je serais fou de me passer du joueur et de l’homme qu’il est ! Je connaissais le joueur mais l’homme est un grand monsieur et un grand professionnel. Il a apporté énormément à la sélection, au pays et à l’Afrique en général. On le reverra avec ce maillot, sans problème. C’est juste qu’il a besoin de faire une vraie préparation. Il peut encore nous apporter, ne serait-ce que par son expérience. Didier Drogba est prêt à venir en sélection même s’il ne joue pas.

Il ne reste plus que le barrage à présent…

La route pour le Brésil est encore longue. Je suis déjà soulagé de terminer premier du groupe. Nous aurons le temps d’y penser plus tard. Après le match face au Maroc, nous connaîtrons notre adversaire. Et, nous serons à deux matchs du Mondial.

A lire aussi :

<< Danic : « Lyon ? Plus qu'une question d'heures »

<< Fernandez : « Nous sommes en train de décourager les jeunes »

<< Mercato : les rumeurs étrangères du 17 juin

Luis Attaque