RMC Sport

Le Cameroun doit tourner la page

Samuel Eto'o

Samuel Eto'o - -

Premier éliminé africain de cette Coupe du monde, le Cameroun de Paul le Guen quitte l'Afrique du Sud après un troisième match sans enjeu face au Pays-Bas. Un échec cuisant pour une équipe qui voulait jouer les premiers rôles.

Dans un groupe à sa portée, le Cameroun a failli. Défait par le Japon (0-1) pour son premier match la semaine dernière, les coéquipiers de Samuel Eto'o ne sont jamais parvenus à trouver le bon tempo. Abattu après la deuxième défaite en deux matches de ses hommes face au Danemark (1-2), Le Guen s'est dit « très déçu » mais refuse de démissionner. Le groupe est aujourd'hui miné par des luttes internes entre les différents cadres et chacun rejette la responsabilité de l’échec sur les autres.

Le gardien Carlos Kameni ne comprend pas pourquoi il n'a pas joué une seule minute dans cette Coupe du monde. Stéphane Mbia, étincelant en défense centrale à Marseille, n'a jamais été à son aise sur le flanc droit de l’arrière-garde camerounaise et Achille Emana a joué quelques minutes contre les Danois sans se montrer décisif. Quant à Samuel Eto'o, il s'est invité en conférence de presse, à l'image d'un Ribéry dimanche dernier sur le petit écran...

Milla : « Le Cameroun joue à l’envers »

Malmené par les médias camerounais, Paul le Guen est sur la sellette et dans le collimateur du Président de la Fédération. Mais Mohamed Iya refuse de parler. « Il est encore trop tôt », glisse-t-il. C'est pourtant lui qui avait fait venir Le Guen en 2009 sur les conseils d'Eric Besson, le ministre français de l'Immigration. Les anciennes gloires telles que Roger Milla ont été très claires : « Il n'y aucun jeu. Le Cameroun joue à l'envers. » Qu’il est loin, le glorieux été de 1990, quand les Lions Indomptables atteignaient les quarts de finale du Mondiale italien à la surprise générale.

En guise de jubilé, les Lions Indomptables tenteront ce mercredi de malmener les Pays-Bas. Deux matches, deux victoires, aucun but encaissé, le bilan des coéquipiers de Robben est sans tache. Ils joueront pour un sans-faute. Les adieux risquent d’être douloureux. D'autant que Le Guen a prévu de faire tourner pour cette ultime sortie sans enjeu. Avec le risque de prendre une valise avant de monter dans l’avion du retour…