RMC Sport

Le rêve américain

Landon Donovan a puni les Algériens dans les arrêts de jeu

Landon Donovan a puni les Algériens dans les arrêts de jeu - -

Grâce à un but de Donovan à la 91e minute, les Etats-Unis, vainqueur de l’Algérie (1-0), accèdent aux huitièmes de finale de la Coupe du monde. Inefficaces au possible, les Fennecs sont éliminés.

Qui d’autre que Landon Donovan pouvait permettre aux Etats-Unis de poursuivre leur route ? Auteur de son 43e but sous le maillot national face à l’Algérie ce mercredi à Pretoria, le meilleur buteur américain a attendu la 91e minute pour délivrer son pays, qui jouera les huitièmes de finale de la Coupe du monde pour la cinquième fois de son histoire.

Un résultat logique vu la physionomie de la rencontre. Car si l’équipe de Rabah Saâdane a trouvé une bonne assise défensive durant ce Mondial (2 buts encaissés), elle est en revanche terriblement inoffensive. Incapables de marquer le moindre but en trois matches, les attaquants algériens ont toujours semblé impuissants à l’approche des buts adverses. Dernière du groupe C avec un point, l’Algérie est éliminée. Sa troisième participation ne la verra toujours pas passer le cap du premier tour.

Tout avait pourtant bien commencé pour les Fennecs. Dès la 5e minute, Djebbour, seul face à Howard, voit sa reprise de volée s’écraser sur la transversale. Mais c’est sans lendemain. Les Fennecs conservent bien le ballon mais ne se montrent menaçants que sur des frappes lointaines.

Du côté américain, la montée en puissance s’affirme au fil des minutes. Dempsey marque un but refusé pour un hors-jeu injustifié (19e). Le but anglais de Defoe contre la Slovénie élimine provisoirement les deux équipes. Du coup, au retour des vestiaires, la partie s’anime et à ce jeu, ce sont les Américains qui vont faire la différence. Si M’Bolhi repousse à plusieurs reprise l’échéance, l’Algérie qui doit marquer deux buts pour se qualifier finit par craquer dans le temps additionnel. A l’origine de l’action, Landon Donovan reprend un ballon repoussé par le portier algérien (91e). Le joueur des Galaxy de Los Angeles peut exulter. Et les Fennecs préparer leurs bagages.

Aurélien Brossier