RMC Sport

Les Bleues veulent surfer sur la vague lyonnaise

Camille Abily

Camille Abily - -

L’équipe de France féminine débute sa Coupe du monde dimanche (15h) contre le Nigeria. Pour bien démarrer la compétition, les filles de Bruno Bini pourront s’appuyer sur leur noyau dur, essentiellement constitué des Lyonnaises sacrées championnes d’Europe en mai dernier.

Ils étaient une trentaine de journalistes à Clairefontaine mardi dernier à épier, guetter, recueillir, photographier ou filmer les moindres faits et gestes, paroles et bons mots des joueuses de l’équipe de France féminine. A quelques jours alors de leur entrée en Coupe du monde, les Bleues de Bruno Bini n’avaient jamais eu droit à une aussi belle couverture médiatique.

« On sent qu’avec le succès de Lyon en Coupe d’Europe, on surfe sur cette vague, explique le milieu défensif international Sonia Bompastor. A nous d’en profiter et de faire le meilleur parcours possible. Si on veut que les journalistes continuent à nous suivre et médiatisent notre discipline, cela passera par de bons résultats. » Et la jeune femme, victorieuse avec son club le 26 mai dernier de la Ligue des Champions aux dépens de Postdam (2-0), sait de quoi elle parle.

Un succès qui peut décomplexer

Si le succès de l’OL a éveillé l’intérêt des journalistes, il a également assuré au groupe France un noyau dur à la fois efficace et performant. Sur les 21 joueuses retenues par Bruno Bini, dix sont issus du club rhodanien. Et elles seront cinq (Necib, Georges, Bompastor, Renard et Abily) à fouler d’entrée la pelouse de la Rhein-Neckar Arena dimanche. Bien décidées à donner le plein de confiance, d’expérience et de détermination au reste du groupe. « La victoire en Ligue des Champions, qui plus est face à un club allemand, peut nous apporter un certain élan, reconnaît la défenseuse Laura Georges. Elle peut aussi décomplexer le groupe et donner un plus de confiance aux autres joueuses de l’équipe. » L’effet OL sera donc très attendu et fortement conseillé, dans quelques heures, face aux Super Eagles.