RMC Sport

Les Bleus coupés du monde

-

- - -

C’est dans un véritable camp retranché que l’équipe de France se prépare à entrer dans la Coupe du monde. Des mesures de sécurité qui paraissent totalement démesurées.

Des barbelés électriques, des dizaines de policiers armés, des barrages de filtrage : bienvenue au Pezula Hôtel de Knysna, qui va abriter l’équipe de France pendant toute la phase du premier tour. Un véritable camp retranché comme le voulait Raymond Domenech. Un bunker qui devrait permettre aux Bleus de réciter leurs gammes dans le secret le plus total.
Si les performances des Bleus lors des trois derniers matchs ont nettement baissé en régime, la sécurité autour de l’équipe est elle montée crescendo pour atteindre un paroxysme à Knysna jamais atteint dans toute l’histoire de l’équipe de France.
Le staff des Bleus a décidé de travailler à l’abri des regards extérieurs. Comme l’exige le règlement de la FIFA, un entraînement ouvert au public sera organisé. Mais la date n’est pas encore connue. En outre, le staff a également prévu de n’ouvrir les entraînements que 15 minutes à la presse. Le reste se passera à huis-clos. Et vu les alentours du Field of Dreams (Le Terrain des Rêves) où s’entraîne les Bleus, personne n’osera s’aventurer pour les gêner. Le terrain est en effet encastré et entouré de collines. Des unités de police se trouvent d’ailleurs dans les environs au cas où des curieux seraient assez zélés pour s’y aventurer. Certaines sont aussi situées tout au long d’une piste en terre d’environ 3 kilomètres qui mène au terrain d’entraînement.

Diarra : « Notre hôtel fait beaucoup de jaloux »

L’espace aérien a également été fermé au dessus de l’hôtel pendant toute la durée du séjour des Bleus. En marge de cette sécurité totalement démesurée, les Bleus, qui logent tous dans des appartements individuels, sont eux enchantés par leurs conditions luxueuses de logement. Le Pezula a été élu comme l’un des plus beaux complexes du monde. « Notre hôtel fait beaucoup de jaloux, a confirmé Alou Diarra. On a été très bien accueillis. Les conditions de travail sont idéales pour préparer cette Coupe du monde. Nous sommes très bien logés. Mais ça, ce n’est un secret pour personne. » Reste à savoir si tout cela permettra aux Bleus de faire bonne figure dans cette compétition. Après tout, c’est encore le plus important.