RMC Sport

Les politiques et les sportifs indignés par les Bleus

-

- - -

La piètre élimination dès le premier tour de la Coupe du monde a entrainé une vague de réactions.

« C’est une catastrophe, a réagi Roselyne Bachelot. Cette défaite est une conclusion inévitable. Maintenant, il faut tirer les conséquences de tout ce qu’il s’est passé lors de cette Coupe du monde. » Comme la Ministre de la Santé et des Sports, ils sont nombreux dans la classe politique à monter au créneau pour exiger du changement. « On ne peut pas continuer comme ça, fulmine Jean-François Lamour, ancien ministre des Sports. Ce ne sont pas forcément les hommes qui sont en cause. C'est tout un système qui est à bout de souffle. » Chez les sportifs français, les réactions sont tout aussi cinglantes. « Il y a des valeurs qui ne doivent pas êtres galvaudées, glisse le rugbyman Sébastien Chabal. L’amour du maillot en est une primordiale. Je crains qu’en Afrique du Sud, les Bleus l’aient oublié… ». De Wimbledon, le tennisman Jo-Wilfried Tsonga rappelle qu’ « on demande une attitude exemplaire lorsque l’on porte le maillot de l’équipe de France ». Plus que le résultat, c’est la manière dont la France s’est comportée en Afrique du Sud qui est au cœur des critiques. « C'est désolant parce que ces gars-là, lorsqu'ils étaient plus jeunes, mourraient d'envie d'être en équipe de France, remarque l’athlète Teddy Tamgho. C’était leur rêve et maintenant qu’il se réalise, on dirait qu'ils le jettent à la poubelle. Je n'aime pas ça. » Claude Onesta, le sélectionneur de l’équipe de France de handball, championne du monde et d’Europe, résume la pensée générale : « Ce n’est pas un gâchis pour le foot, c’est un gâchis pour le sport. »

C.Z.