RMC Sport

Mais qui est Michael Garcia, l’homme qui met le feu à la FIFA ?

Michael Garcia, un nom à retenir.

Michael Garcia, un nom à retenir. - AFP

Inconnu il y a encore quelques heures, Michael Garcia s’est offert une réputation mondiale en l’espace d’une demi-journée. Chargé d’enquêter sur la désignation des Coupes du monde 2018 et 2022, cet homme intègre et tenace détient une bombe de 400 pages qui pourrait faire exploser la FIFA de l’intérieur. Mais qui est vraiment cet incorruptible américain ?

Un New Yorkais de 53 ans marié à un agent du FBI

C’est un juriste américain réputé outre-Atlantique, aujourd’hui âgé de 53 ans. Il est issu d’une famille pauvre d’origine hispanique, basée à New York. Sa femme est agent du FBI et le couple a trois enfants.

La lutte antiterroriste chevillée au corps

Pendant seize ans (de 1992 à 2008), Garcia va travailler comme assistant du procureur général du district sud de New York, avant de devenir procureur fédéral. Durant ces longues années, il va lutter en premier lieu contre l’antiterrorisme, l’un de ses premiers dossiers ayant trait au premier attentat contre le World Trade Center de New York en 1993. D'une manière générale, il pourchassera à travers le monde tous les auteurs d’attentats anti-américains identifiés. Il est par ailleurs nommé président d’Interpol Amérique latine.

Appelez-le "Shérif de Wall Street" !

Le second volet de sa carrière sera essentiellement axé sur la lutte contre la criminalité financière, notamment celle nichée dans des institutions telles que Wall Street, ce qui lui vaudra le surnom de « Shérif de Wall Street ». Tout un programme. Puis, de 2008 à 2012, il rejoint le cabinet d’avocats Kirkland & Ellis, spécialisé dans les dossiers liés à la lutte contre la corruption.

Il plaque tout pour rejoindre la FIFA

Après avoir postulé à la direction du FBI et en avoir été écarté par Barack Obama himself car jugé trop proche de l’administration Bush, Garcia décide en juin 2012 de tout plaquer et de devenir chef de la commission d’éthique de la FIFA. Une entité fraîchement créée pour tenter de faire toute la lumière sur les accusations de corruption qui pèsent sur la FIFA dans la nomination de la Russie et du Qatar à l’organisation des Coupes du monde 2018 et 2022. Il est nommé par la FIFA président de la chambre d'instruction de son comité d'éthique. Une nomination dont la FIFA doit aujourd’hui se mordre les doigts !...

Interdit d'entrer en Russie

En avril 2013, Garcia fait partie d'une liste de 18 citoyens américains interdits de fouler le territoire russe en raison de ses accusations répétées de violation présumée des droits de l’homme à l'encontre de la Russie. Mais aussi en réponse à une liste d’Obama établie envers certaines persona non grata russes sur le sol US.

GM