RMC Sport

Mandela excusé et soutenu par tous

-

- - -

Nelson Mandela, qui a eu la douleur de perdre tragiquement son arrière-petite-fille Zenani, à peine âgée de 13 ans, a finalement décidé de ne pas assister ce vendredi après-midi à la cérémonie d’ouverture du Mondial sud-africain. Une décision comprise par tous, à commencer par le président de la FIFA Sepp Blatter : « J'ai appris la nouvelle tragique de la disparition de votre arrière-petite-fille dans un accident de la route. Je suis abasourdi, je n’ai pas de mots pour exprimer ma tristesse. La famille entière de football pleure avec vous et votre famille. Cela va sans dire que nous comprenons entièrement que vous ne pouvez pas être avec nous pour la cérémonie inaugurale et pour le match qui suivra un peu plus tard. »

Danny Joordan, le président du Comité d'organisation, a lui aussi tenu à apporter son soutien à l’ancien président sud-africain : « Nos joueurs et nos pensées sont avec lui. Il vient de perdre sa petite fille. C'est un moment très difficile pour lui. C'est la vie. La fête aura lieu quand même. C'est ce qu'il souhaite de toute façon. Mais encore une fois nous pensons fort à lui. »

Les supporters sud-africains eux aussi n’en veulent pas à leur ancien président. « Ce n'est pas si grave (que Mandela n’assiste pas à la cérémonie d’ouverture), nous a ainsi expliqué Zwane, un supporter des Bafana Bafana. Les gens savent ce qu'il lui est arrivé... Il a perdu son arrière petite-fille. Il est tout excusé, car il est très vieux (bientôt 92 ans, ndlr)... Avec ou sans lui, la fête sera la même. »

La rédaction avec nos correspondants en Afrique du Sud