RMC Sport

Mexique: la "folle nuit" des joueurs avec 30 escorts fait polémique

Juste avant de s'envoler pour le Danemark, où ils disputeront un match amical samedi, certains joueurs du Mexique ont organisé une énorme fête qui fait polémique, puisque trente escort-girls y ont participé.

Grosse polémique au Mexique, à huit jours du début de la Coupe du monde. Samedi, juste après leur succès contre l'Ecosse (1-0), les joueurs du "Tri" ont eu droit à un long quartier libre. Si certains comme Javier Hernandez en ont profité pour passer du temps avec leurs proches, d'autres avaient organisé une énorme fête dans une maison de Lomas de Chapultepec.

Cette fête a commencé le samedi à 22h et s'est terminée le dimanche… à 16h. Comme repéré par les images de TV Notas, sept joueurs mexicains étaient présents, dont Guillermo Ochoa et les frères Dos Santos. Les autres invités étaient principalement des escort-girls, qui sont arrivées par petits groupes jusqu'à 8h du matin.

Pas de sanction de la Fédération

Si selon ESPN Rafael Marquez, le capitaine de la sélection, aurait passé un savon à ses coéquipiers, la Fédération ne sanctionnera pas les fêtards, même si ce n'est pas la première fois que des joueurs de la sélection sont dans la tourmente pour ce type d'affaires. "Ce sont les risques avec la liberté et cette position ne va pas changer", a déclaré Guillermo Cantu, secrétaire de la fédération.

A lire aussi >> Deschamps, Benzema, Rabiot... La photo des Bleus avec Macron a été drôlement détournée sur Twitter

Alexandre Alain Rédacteur