RMC Sport

Mondial U20 : les Bleuets sur le toit du monde

L'équipe de France avec le trophée de la Coupe du monde des moins de 20 ans

L'équipe de France avec le trophée de la Coupe du monde des moins de 20 ans - -

L'équipe de France a décroché le premier titre mondial de son histoire chez les moins de 20 ans en s'imposant en finale contre l'Uruguay, samedi à Istanbul, à l'issue d'une séance de tirs au but (0-0, 4-1 t.a.b). L’avenir appartient à la génération Pogba.

Le futur s’écrit en bleu. Quinze ans et un jour après l’équipe de Zinedine Zidane, une autre équipe de France, celle des moins de 20 ans, règne sur le monde. Victorieuse en finale de l’Uruguay au bout du suspense (0-0, 4-1 t.a.b.), ce samedi soir à Istanbul, l’équipe de Pierre Mankowski a écrit l’une des plus belles pages du football français.

La bande à Paul Pogba n’a certes pas survolé les débats, mais grâce aux exploits de son gardien Alphonse Areola, impeccable durant 120 minutes puis auteur de deux arrêts face à Velazquez et De Arrascaeta durant la séance fatidique des tirs au but, elle démontre que le foot français a un bel avenir devant lui.

Sous les yeux de Deschamps

Mais c’est peu dire qu’on s’est ennuyé, ce samedi soir à Istanbul. Fatigue ? Peur de perdre ? En tout cas, les 22 acteurs n’ont pas offert un grand spectacle. Le sélectionneur des A, Didier Deschamps, présent dans les tribunes du stade Ali-Sami-Yen aux côtés de Noël Le Graët, le président de la FFF, et Willy Sagnol, le coach des Espoirs, ne retirera pas énormément d’enseignements de cette performance des Tricolores.

Trop maladroits et surtout trop timides, les Bleuets sont restés très inoffensifs face à une Celeste égale à elle-même, c’est-à-dire solide et bien organisée. Résultat : peu de tirs, encore moins d’occasions. Pour l’équipe de France, il faut carrément attendre la 85e minute pour enfin s’enflammer avec une jolie frappe de Jordan Veretout bien repoussée par De Amores. Alphonse Areola n’est pas en reste puisqu’il s’interpose quelques instants plus tôt face à Avenatti. Sinon ? Rien ou pas grand-chose jusqu’au sacre des Bleus. Seule la victoire est belle. Et celle-ci l’est plus que les autres.

A lire aussi :

>> Revivez la finale France-Uruguay

>> EN IMAGES- Que sont devenus les champions du monde 2001 ?

>> Toute l'actualité du football

Aurélien Brossier