RMC Sport

Neymar laisse le Brésil orphelin

Neymar

Neymar - -

Touché à une vertèbre dans les dernières minutes du quart de finale contre la Colombie (2-1), Neymar est forfait pour le reste de la Coupe du monde. Un énorme coup dur pour le Brésil, qui devra désormais faire sans son meilleur joueur.

La soirée aurait pu être parfaite. La fête totale. Si de Fortaleza à Rio de Janeiro, en passant par Salvador de Bahia, la joie s’est emparée des Brésiliens à la fin du quart de finale face à la Colombie (2-1), elle a rapidement fait place aux interrogations. Aussitôt assis dans la salle de presse du stade Castelao, Luiz Felipe Scolari a plombé l’atmosphère en donnant des nouvelles de Neymar, sorti sur civière à la 87e minute suite à un choc avec Juan Camilo Zuniga.

« Il est parti dans une clinique privée avec le docteur parce qu’il a reçu un coup de genou dans le bas du dos. Il pleurait de douleur, a expliqué le sélectionneur brésilien. Ce ne sera pas facile pour lui de se rétablir. De ce que j’ai vu, il ne pourra probablement pas jouer contre l’Allemagne. » Les doutes de Scolari étaient justifiés puisque quelques minutes plus tard, le forfait de Neymar pour le reste de la Coupe du monde était confirmé. Placé sous perfusion et transporté immédiatement à l’hôpital, l’attaquant du Barça souffre d’une fracture de la 3e vertèbre lombaire.

-
- © -

Willian, Ramires ou Bernard pour le remplacer ?

C’est donc sans son crack de 22 ans, auteur de quatre buts dans cette Coupe du monde, que le Brésil affrontera l’Allemagne mardi en demie à Belo Horizonte, avant une éventuelle finale le 13 juillet au Maracana. Un énorme coup dur pour une équipe qui ne brille qu’au gré des fulgurances de son numéro dix depuis le début du Mondial. Et qui va donc devoir se réinventer collectivement. « C’est une tragédie pour le Brésil, explique le journaliste brésilien Lucas Borges. C’est le meilleur joueur de l’équipe. Il n’a pas bien joué les deux derniers matches, mais c’est la principale figure de l’équipe. Maintenant, c’est très difficile d’imaginer que le Brésil puisse gagner contre l’Allemagne. »

« Il a tellement rêvé de ce moment, regrette aussi le capitaine brésilien Thiago Silva, qui sera lui suspendu face à l’Allemagne. C’est une étoile. Je n’ai même pas vu qui a fait ça. Il n’a même pas eu de carton jaune, alors que moi, je touche juste le ballon que le gardien relâche et il me donne un carton jaune. Pour Neymar, la compétition est finie et moi je ne vais même pas jouer cette demi-finale... » Pour remplacer Neymar, généralement positionné sur l’aile gauche de l’attaque, Scolari pourrait être tenté de faire changer Hulk de côté et de faire entrer Willian, Ramires, voire Bernard, à droite de son onze. « Nous allons tout faire pour gagner la coupe pour toi, a aussitôt réagi Fred. Nous sommes de plus en plus unis. » Peu à son avantage depuis le début de la compétition, l’ancien Lyonnais aurait tout intérêt à se réveiller car désormais, Neymar ne sera plus là pour sauver les apparences. 

AA avec RM à Fortaleza