RMC Sport

Notes des joueurs : le cauchemar d’Abidal

Eric Abidal

Eric Abidal - -

Les Français ont été battus 2-0 par le Mexique à Polokwane. Retour en détail sur la prestation de chaque Bleu.

Lloris (5)
En première période, il n’a pas eu à intervenir jusqu’à la 27e minute où il est décisif sur une frappe à bout portant de Salcido. Il ne peut rien sur les deux buts mexicains.

Sagna (3)
Souvent mis en difficulté, il n’a pas été au niveau de sa première sortie plutôt correcte face à l’Uruguay. Salcido, entre autres, lui a donné le tournis en première période. Son côté était clairement vulnérable jeudi soir.

Gallas (3)
Il a manqué en début de match ses relances sur Lloris, provoquant ainsi des frayeurs à son gardien. Encore imprécis à l’image de sa reprise de la tête ratée à la 60e. Il manque globalement d’impact et d’assurance.

Abidal (2)
Dans sa zone, il a été le défenseur français le moins mis en difficulté jusqu’à cette erreur de marquage fatale sur le but d’Hernandez à la 64e, qui coûte très chère. Il est en retard sur son intervention qui provoque le penalty de Blanco à la 79e. Une soirée à oublier.

Evra (4)
Il a loupé sa première relance vers Lloris. Moins de fautes par la suite. Le capitaine tricolore est fautif sur le second but. Qu'il est loin le Patrice Evra de Manchester United.

Toulalan (5)
Un match sérieux mais sans folies comme à son habitude. Averti à la 45e, il est automatiquement suspendu pour le prochain match face à l’Afrique du Sud.

Diaby (4)
Moins en vue que contre l’Uruguay. Il n’a pas eu son rendement habituel et a très peu pesé dans la récupération. Une vraie déception.

Ribéry (4)
Titularisé dans l’axe, il s’est montré plus disponible que face à l’Uruguay. Mais il a manqué de lucidité voire même de jus dans la zone de vérité. Encore individualiste dans certaines de ses actions. Il reste loin de son niveau.

Govou (3)
Encore un match difficile tant sur le plan offensif que défensif. Aucune initiative digne de ce nom. Il a multiplié les mauvais choix et semble à court physiquement. Il a encore eu jeudi soir un temps de jeu important que seul Domenech doit comprendre. Remplacé par Valbuena à la 69e.

Anelka (3)
Ses quelques initiatives se sont retrouvées le plus souvent dans les nuages. Il a perdu beaucoup de ballons. Son attitude souvent désinvolte agace. Il doit changer du tout au tout. Remplacé logiquement par Gignac à la 46e. Le Toulousain n’a pas eu l’occasion de se mettre en évidence. Il manque le cadre à la 76e.

Malouda (6)
Remuant dans l’animation offensive, il a démontré au sélectionneur qu’il avait eu raison de le titulariser à son poste fétiche d’attaquant gauche. Il avait faim. Le meilleur Tricolore sur la pelouse. Sa frappe à la 53e méritait mieux.

M.B. à Polokwane