RMC Sport

Park dans son jardin

Park Ji-Sung a inscrit le deuxième but coréen

Park Ji-Sung a inscrit le deuxième but coréen - -

Le joueur de Manchester United a fait briller ses coéquipiers en première période avant de donner un avantage définitif à la Corée du Sud (2-0) face à de pâles Grecs.

Il s'est cantonné à gagner des duels aériens, prenant les Grecs à leur propre jeu. En première période, Ji-Sung Park a beaucoup donné de lui-même. Pour les autres. Comme à la 27e minute, lorsqu'il lance dans la profondeur son homonyme Chu-Young Park. Mais l'attaquant de Monaco trouve sur son chemin le gardien Tzorvas. Puis de retour des vestiaires, c'est lui qui a brillé. A la 52e minute, il profite d'une grossière erreur de Loukas Vyntra. A 30 mètres du but, balle au pied, le plus dur reste à faire : se jouer des deux derniers défenseurs. Son pied gauche le lui permettra, et Tzorvas, cette fois, ne peut rien faire face au ballon piqué du Sud-Coréen. Cette action toute personnelle permet aux Guerriers Taeguk de s'imposer 2-0 face à une équipe grecque vieillissante et déjà dos au mur. A 29 ans, Park devient le deuxième joueur asiatique à marquer lors de trois phases finales de Coupe du Monde (Corée du Sud 2002, Allemagne 2006, Afrique du Sud 2010). Avant lui, seul le Saoudien Al-Jaber avait réalisé une telle performance.

Maxime Cogny à Port Elizabeth