RMC Sport

Pas de miracle pour la Côte d'Ivoire !

Les Ivoiriens d'Aruna Dindane sont éliminés de la Coupe du monde

Les Ivoiriens d'Aruna Dindane sont éliminés de la Coupe du monde - -

Le carton du Portugal face à la Corée du Nord (7-0), ce lundi après-midi au Cap, a mis un terme au parcours de la Côte d'Ivoire dans cette Coupe du monde. Après 2006, les coéquipiers de Didier Drogba ne passent pas le premier tour. Analyse.

Certains diront que la Côte d'Ivoire n'avait aucune chance. Que ce groupe de la mort était réservé au Brésil et au Portugal. Il reste que les Elephants n'ont pas survécu aux matches de groupe, quatre ans après la désillusion allemande, et quatre mois après une CAN transparente. Sven Goran Eriksson a succédé à Vahid Halilhodzic à l'issue de la compétition en Angola en début d'année. Cela n'a rien changé. Eriksson a modifié le groupe par petites touches (Zokora en défense centrale, Tioté titulaire et un 4-3-3 qui a fini par essouffler les joueurs), sans pour autant le bouleverser. Le groupe vit bien, sans tension et avec une envie certaine d'aller de l'avant.

Dimanche soir à l'issue de la défaite face au Brésil (3-1), Didier Zokora restait optimiste : "Les Coréens peuvent accrocher les Portugais." On a vu. Didier Drogba, lui, ne faisait pas dans la dentelle : "Je suis très pessimiste. Pour moi, c'est mort..."

Eriksson - et son contrat pharaonique - devrait rester en place. La FIF ne peut pas se permettre de jeter en pâture un sélectionneur aussi expérimenté trois mois à peine après sa nomination. Car il reste encore une chance infime à la Côte d'Ivoire. A condition qu'elle s'impose par 10 buts d'écart contre la Corée du Nord et que le Brésil dispose des coéquipiers de Cristiano Ronaldo. Dans leur havre de paix du Riverside Resort, dans le Sud de Johannesburg, les Ivoiriens affichaient la mine des mauvais jours. Lendemain de défaite et élimination certaine, voilà une Coupe du monde à oublier et une équipe à reconstruire. Dans quatre ans, Drogba aura 36 ans...

C. Co à Johannesburg