RMC Sport

Pizzala : « Faire quelque chose de grand »

Caroline Pizzala

Caroline Pizzala - -

La milieu de terrain de l’équipe de France de football et du PSG attend avec impatience d’en découdre avec les Américaines ce mercredi (18h) en demi-finale de la Coupe du monde.

Caroline, craignez-vous cette équipe américaine ?

Non, on n’a pas peur. On les a vues. On prend de plus en plus confiance en notre équipe. On croit en nous. Face à l’Angleterre (victoire en quart de finale aux tirs au but, ndlr), on a su revenir après avoir été menées au score. Sur l’ensemble du match, on a bien dominé. On a mérité notre qualification. On avait peut-être un statut d’outsider avant la compétition. Mais les équipes commencent à nous craindre. Les commentaires sont plutôt positifs à notre sujet. Il n’y aura pas d’excès de confiance. Mais on sait qu’on peut faire quelque chose de grand dans cette compétition. Ce qui n’était peut-être pas le cas au départ. On était dans une poule difficile. Et on s’en est plutôt bien tiré. On a fait de très beaux matches. C’est encourageant et ça donne plein d’espoir.

« Les USA restent la plus grosse équipe »

Vous allez jouer ce match historique au lendemain du 12 juillet. Qu’est-ce que cette date évoque pour vous ?

La finale de la Coupe du monde 1998, France-Brésil ! A un jour près, on a failli retrouver cette affiche (le Brésil a été éliminé par les Etats-Unis en quarts de finale). Mais les Etats-Unis restent la plus grosse équipe, avec l’Allemagne. Ça risque d’être un très beau match. On va faire le maximum.

Le fait de vous retrouver aux portes d’une finale de Coupe du monde treize après les Bleus de 1998, est-ce une chose à laquelle vous pensez ?

Non. Ça ne trotte pas dans nos têtes. On pensera surtout à nous une fois sur le terrain. Les hommes et les femmes, c’est différent. Mais on fait quand même partie du même pays. Je suis fière qu’on aille aussi loin dans la compétition et qu’on fasse passer une bonne image du football français.

Propos recueillis par Samuel Ollivier