RMC Sport

Rose ne prenait pas de plaisir avec l’Angleterre

Danny Rose face à Ante Rebic

Danny Rose face à Ante Rebic - Reuters

Danny Rose, latéral gauche de l’Angleterre, confie qu’il a souvent mal vécu ses expériences en sélection avant cette Coupe du monde qui a entrainé une nouvelle ferveur chez les supporters et lui a redonné le goût de défendre le maillot des Three Lions.

A défaut de beaucoup de jouer (4 matches dont 1 titularisation), Danny Rose s’est beaucoup confié sus ses états d’âme durant la Coupe du monde, entre sa dépression, le drame qui a touché sa famille et son conseil aux jeunes de ne pas embrasser une carrière de footballeur. Le latéral gauche, qui devrait disputer le match pour la troisième place face à la Belgique, samedi (16h), a confié qu’il était un peu traumatisé par le maillot anglais avant cette Coupe du monde. 

Le joueur de Tottenham a mal vécu l’après Euro 2016 (élimination en 8es de finale face à l’Islande) qu’il a passé cloitré chez lui, sans vouloir sortir pour faire des courses ou manger à l’extérieur. Deux ans plus tard, les choses ont changé et les joueurs ont été célébré par les fans malgré l’élimination en demi-finale face à la Croatie (2-1, ap). "Cette scène était très émouvante et je n’arrive pas à croire que je sois impatient de remettre ce maillot anglais parce qu’il y a quelques années, je n’aurais pas imaginé ça", a-t-il confié. 

"Ce n’était pas agréable (de jouer pour l’Angleterre)"

"Je ne vais pas mentir, ce n’était pas agréable (de jouer pour l’Angleterre, ndlr) puisque, peu importe que nous gagnions ou que nous perdions, nous étions toujours critiqués et cela a changé en six semaines. Je veux vite rejouer chaque semaine et je veux revenir jouer pour l’Angleterre." En deux ans, les choses ont bien changé et la ferveur aussi alors que les Anglais devraient être célébrés en héros à leur retour. 

"Ce sera irréel en pensant à deux ans plus tôt quand je suis rentré chez moi avec la tête basse et l’envie de rester loin de tout. Ce sera très différent. Personnellement, je n’aime pas trop l’attention mais si c’est positif, cela montre que le travail que nous avons fait paie. Je suis impatient de voir ça."

NC