RMC Sport

Vahid Halilhodzic en colère à son retour au Japon : "Ils m’ont traité comme de la merde"

Vahid Halilhodzic, viré du poste de sélectionneur du Japon à seulement deux mois de la Coupe du monde, a fait part de sa colère à son retour à Tokyo ce samedi.

Faut pas fâcher Vahid ! Au début du mois d'avril, à seulement deux mois de la Coupe du monde, le Japon a pris la décision de se séparer de son sélectionneur, Vahid Halilhodzic, et de le remplacer par Akira Nishino. L’ancien entraîneur de Lille et du PSG, qui avait déjà subi pareille mésaventure avec la Côte d’Ivoire juste avant la Coupe du monde 2010, a fait son retour à Tokyo ce samedi.

"Ils m’ont jeté à la poubelle"

A peine descendu de l’avion, le Franco-Bosnien, visiblement touché, n’a pas retenu sa colère après avoir caché ses yeux derrière des lunettes noires. "Je viens toujours avec grand plaisir au Japon. Mais je ne comprends rien à ce qu’il s’est passé, a-t-il lâché en français devant les caméras des médias japonais. Je viens chercher la vérité. Ils m’ont vraiment traité comme de la merde. Ils m’ont jeté à la poubelle. Je suis, plus que jamais, prêt à batailler pour mon honneur."

Nommé en mars 2015, Vahid Halilhodzic a qualifié le Japon pour sa sixième Coupe du monde consécutive. Mais les derniers résultats en préparation ont été décevants (1-1 contre le Mali, défaite 1-2 face à l'Ukraine). Et son mandat a été marqué par des conflits avec la Fédération japonaise.