RMC Sport

Valbuena : « La poule la plus accessible »

Mathieu Valbuena

Mathieu Valbuena - -

EXCLU. Mathieu Valbuena a réagi au micro de l’« Intégrale Coupe du monde » sur RMC au tirage au sort du Mondial brésilien. Le Marseillais avoue qu’avec la Suisse, le Honduras et l’Equateur (groupe E), les Bleus ont été gâtés.

Mathieu, estimez-vous être tombé dans le groupe le plus facile ?

C’était forcément la poule la plus accessible. Mais il ne faudra pas sous-estimer ces équipes. On a vu que la Suisse avait battu l’Espagne en Afrique du Sud (1-0), mais si on joue à notre vrai niveau, je pense qu’on peut bien évidemment se qualifier.

Démarrer par le Honduras, adversaire le plus faible sur le papier, est-il une bonne chose pour les Bleus ?

Je n’aime pas le mot « facile » car dans un match de football, il n’y a rien de facile. On a dit avant les barrages que contre l’Ukraine c’était pratiquement fait, mais au bout du compte on a eu toutes les peines du monde pour s’en défaire. Mais aujourd’hui, sur le papier, on est meilleurs qu’eux. Mais il faudra le montrer. Si le Honduras est qualifié, ce n’est pas par hasard. Ce sera à nous de mettre les mêmes ingrédients que lors du dernier match contre l’Ukraine (3-0) et de continuer avec le même état d’esprit. Si on joue comme on sait le faire, on sera difficile à battre.

Aviez-vous une équipe que vous souhaitiez éviter ?

Quand j’ai vu le début du tirage, je préférais éviter le Brésil et le Cameroun (groupe A), l’Espagne aussi (groupe B) car on les a assez rencontrés ces derniers temps. Je voulais vraiment éviter ces deux équipes-là. Les autres nations ne me dérangeaient pas. La poule avec le Belgique et l’Algérie (groupe H) était aussi intéressante. Mais on sait très bien que notre poule est plus accessible que les autres, il ne faut pas se mentir. Mais c’est toujours pareil, il faudra le montrer sur le terrain. On espère vraiment qu’on va franchir ce 1er tour, en tout cas c’est notre objectif.

Avoir une poule à votre portée vous fait-il craindre un relâchement ?

Ce qui est rassurant, je pense, à moins qu’on soit des fous, c’est qu’on a eu un avertissement car on a failli ne pas disputer cette Coupe du monde au Brésil. On a dû faire un exploit. J’espère que ça va nous servir de leçon et qu’on ne soit pas toujours dos au mur pour réagir. Beaucoup de gens souhaitaient qu’on soit dans un groupe relevé pour qu’on soit tous concernés mais quand tu joues une phase finale de Coupe du monde au Brésil, il faut être concerné du début à la fin.

A lire aussi :

>> La France avec la Suisse, l'Equateur et Honduras

>> Le Tirage au sort de la Coupe du monde 2014

>> Mondial 2014 : Les 8 groupes en un coup d'oeil >> Le calendrier complet de la Coupe du monde sur le Score Center de RMC Sport

La rédaction