RMC Sport

Van Gaal, le génie fou à lier, en cinq anecdotes

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Louis Van Gaal, sélectionneur des Pays-Bas, est l’un des entraîneurs les plus titrés de sa génération, mais aussi l’une des personnalités les plus incroyables de la planète football. La preuve en quelques histoires.

Jusqu’au-boutiste, irascible, intransigeant, égocentrique, brillant… Définir Louis Van Gaal en quelques adjectifs relève de l’impossible. Derrière ce palmarès ahurissant se cache une personnalité complexe, une méthode doctrinaire, qui place le système largement au-dessus des joueurs et ne laisse de place qu’à ses propres états d’âme. Comprendre le Hollandais est un pari perdu d’avance, mais ces quelques anecdotes permettent déjà d’en prendre, en partie, la mesure. Accrochez-vous.

Le cauchemar de Dugarry

En arrivant à Barcelone à l’hiver 98, Christophe Dugarry se félicite d’avoir été choisi par le Hollandais. « Il est dur, mais jamais à l'excès. Et je sais qu’il compte vraiment sur moi », raconte-t-il à ses débuts. Six mois plus tard, la méthode Van Gaal lui laisse un souvenir plus qu’impérissable : « C’est la pire expérience de ma vie. Van Gaal était puant, pédant... Que je sois bon ou mauvais, il gueulait. Je partais à l'entraînement avec les larmes aux yeux. Jouer, faire des passes, ça doit être un plaisir. Là, c'était un calvaire.» Football-plaisir !

Le petit oiseau va sortir

Luca Toni est une autre victime de la personnalité pour le moins débridée de Van Gaal, qui a ajouté, en plus du traumatisme psychologique qu’il fait souvent subir aux joueurs qui ne rentrent plus dans ses plans, un traumatisme… visuel : « Il a voulu nous expliquer qu'il était capable de mettre n'importe quel joueur sur le banc, quel que soit son nom, car il en a dans le pantalon, raconte l’Italien. Pour le prouver, il a baissé son froc. C'était complètement fou. » La preuve par trois.

Piqué au vif

-
- © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Sans même avoir joué pour lui, Gerard Piqué a été également victime des méthodes… disons musclées de Van Gaal. La scène se passe à Barcelone : l’Espagnol est âgé de 14 ans et fait ses armes à la Masia lorsqu’il rencontre le Batave. "Voici mon petit-fils, qui joue défenseur central », introduit le grand-père de Piqué. Après un regard, l'entraîneur pousse l’adolescent, qui tombe à la renverse. « Tu n’es pas assez fort pour jouer défenseur à Barcelone », lui hurle-t-il dessus. Pédagogue.

Humilité, quand tu nous tiens

Partout où il est passé, Van Gaal a reproduit le même schéma. Apposant sa griffe avec des choix tranchés, et incapable de se remettre en cause, même en cas d’échec. « Bravo, vous avez fait signer le meilleur coach du monde », lâche-t-il lorsqu’il est promu entraîneur de l’Ajax, après plusieurs années dans l’ombre en tant qu’adjoint. Et le pire, c’est que ses résultats lui donneront raison. « J'ai gagné plus avec l'Ajax en six ans que le Barça en un siècle », balance-t-il pour donner le ton quand il arrive en Catalogne, où son surnom de « nain vénéneux » est plus que mérité. « Louis Van Gaal n'a plus rien à apprendre », se contente-t-il de répondre après son plus gros revers, la non-qualification des Pays-Bas pour le Mondial 2002. « Van Gaal ne se prend pas pour Dieu, mais pour le père de Dieu », dira même de lui Uli Hoeness, au moment de s’en séparer au Bayern. Et le plus classe pour finir : « J'ai un corps de dieu. Enfin, un dieu qui aurait un peu de ventre. »

Louis Van Gaal, c'est aussi ça...

-
- © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Oui, Van Gaal est fou et imbu de lui-même, mais son palmarès ne sort pas de nulle part. Souvent brillant dans son travail avec les jeunes, il a lancé les plus grands talents partout où il est passé : Iniesta, Alaba, Müller… A été le mentor, au Barça, d'un certain José Mourinho. Et il reste l’un des entraîneurs les plus titrés de ces trente dernières années, avec des titres à la pelle à l’Ajax, à Barcelone, au Bayern, et même un titre de champion avec le modeste AZ Alkmaar, aux Pays-Bas.

A lire aussi : 

- France - Pays-Bas : c'est déjà la Coupe du monde

- Griezmann enfin dans le grand bain

- Van Persie humilie son défenseur à l'entraînement

Le titre de l'encadré ici

|||Le palmarès de Van Gaal (63 ans) Avec l’Ajax Amsterdam Vainqueur de la Coupe UEFA 1992, vainqueur de la Ligue des Champions 1995, finaliste de la Ligue des Champions en 1996, vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA 1995, vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1995, champion des Pays-Bas en 1994, 1995 et 1996, vainqueur de la Coupe des Pays-Bas 1993, vainqueur de la Supercoupe des Pays-Bas en 1993, 1994 et 1995 Avec Barcelone Champion d'Espagne 1998 et 1999, vainqueur de la Coupe d'Espagne en 1998, vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA 1997. Avec Alkmaar Champion des Pays-Bas 2009, finaliste de la Coupe des Pays-Bas 2007 Avec le Bayern Munich Champion d'Allemagne en 2010, vainqueur de la Coupe d'Allemagne 2010, finaliste de la Ligue des champions 2010. Le palmarès de Van Gaal (63 ans) Avec l’Ajax Amsterdam : Vainqueur de la Coupe UEFA 1992, vainqueur de la Ligue des Champions 1995, finaliste de la Ligue des Champions en 1996, vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA 1995, vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1995, champion des Pays-Bas en 1994, 1995 et 1996, vainqueur de la Coupe des Pays-Bas 1993, vainqueur de la Supercoupe des Pays-Bas en 1993, 1994 et 1995 Avec Barcelone : Champion d'Espagne 1998 et 1999, vainqueur de la Coupe d'Espagne en 1998, vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA 1997. Avec Alkmaar : Champion des Pays-Bas 2009, finaliste de la Coupe des Pays-Bas 2007. Avec le Bayern Munich : Champion d'Allemagne en 2010, vainqueur de la Coupe d'Allemagne 2010, finaliste de la Ligue des champions 2010.

La rédaction