RMC Sport

Veissière et les arbitres « syndicalistes »

Stéphane Lannoy

Stéphane Lannoy - -

Gilles Veissière, ancien arbitre international français, regrette l’approche nouvelle des arbitres qui prennent « moins de risques » pour défendre « leurs intérêts personnels ». « Les arbitres français sont de bons arbitres. Ce sont des gens qui ont vraiment de la compétence. Mais on a donné trop de place à des gens qui pensaient plus à faire du syndicalisme au lieu de faire de l’arbitrage, regrette-t-il. Ils ont pris de moins en moins de risques dans leur manière de gérer les matchs, c’est-à-dire d’aller vers le jeu, parce qu’ils devaient défendre leurs intérêts personnels en devenant professionnels. On s’est retrouvé avec des PME qui devaient gérer des matchs de football. L’arbitrage doit être voué à la cause du jeu et du plaisir. L’ancienne génération, que je représentais avec Alain Sars, Claude Colombo et d’autres, nous étions simplement heureux quand on recevait une désignation internationale. Et non pas quand on recevait une augmentation de notre défraiement mensuel dans le championnat de France. »

La rédaction