RMC Sport

Covid: Bastia se porte aussi volontaire pour accueillir des matchs-tests avec du public

Invité de BFMTV ce samedi, Claude Ferrandi a fait acte de candidature pour le Sporting club de Bastia pour pouvoir accueillir des matchs-tests avec du public. Le président du club corse souhaite que le stade Armand-Cesari soit choisi comme un "site pilote" dans les expérimentations gouvernementales à venir.

Depuis l'annonce du deuxième confinement fin octobre dernier, les stades de football sonnent creux. Les équipes sont privées de leurs supporters avec un huis clos qui n'a pas été levé lors du déconfinement à la mi-décembre dernier. Ces derniers jours, les autorités s'activent pour lancer des expérimentations pour permettre au public de revenir dans les stades.

L'OL a déjà fait acte de candidature de son côté pour accueillir des matchs-tests, tout en travaillant avec les autorités pour. La ministre déléguée chargée des Sports Roxana Maracineanu est d'ailleurs en déplacement à Lyon ce samedi pour rencontrer les dirigeants de l'Olympique Lyonnais, du LOU et de l'ASVEL.

"On souhaiterait être un site pilote"

Une initiative qui en appelera peut-être d'autres, à l'image de la proposition de Claude Ferrandi, actuel président de Bastia, en Corse. "On propose d’être un site pilote dans l'expérimentation de l’accueil du public, a-t-il confirmé sur BFMTV. En début de saison, lorsque l'épidémie avait repris, et que de nouveaux contingentements avaient été imposés, on avait mis en place toute une série de procédures, et de mesures pour accueillir le public en toute sécurité vis-à-vis des restrictions sanitaires. Dans ce cadre là, on souhaiterait être pilote dans un nouveau processus puisque que notre expérience avait été approuvée par la préfecture de Haute-Corse. Nous avions à l'époque bénéficié d’un supplément de jauge à 6.500 spectateurs, alors que la jauge était à 5.000, et ça s'était plutôt bien passé."

Leader de son championnat de National, soit le troisième échelon du football français, Bastia aimerait donc rapidement retrouver du public au sein de son stade Armand Cesari, qui dispose d'une capacité d'accueil supérieure à 16.000 places. "Il y a tout un tas de mesures, tous les gestes barrières à respecter. Cela impose de faire des files d'attente dans les passages pour s'installer en tribunes, a encore expliqué Claude Ferrandi. Il avait été évoqué le fait de pouvoir montrer des certificats soit de vaccination soit de tests négatifs, avec un tas de dispositifs qui existent aujourd’hui, via un QR code pour éviter le fichier PDF. On est prêts à essayer de mettre en place des choses avec les pouvoirs publics, s’ils sont d’accord.”

Rétrogradé par la DNCG en National 3 au terme de la saison 2016-2017, le Sporting Club de Bastia s'est restruscturé depuis sous la forme d'une société coopérative d'intérêts collectifs (SCIC), une première en France pour un club de football. Depuis, l'équipe poursuit progressivement sa remontée vers le football professionnel. Difficile donc pour les supporters, qui détiennent 22% des parts du club, d'imaginer une accessionaujourd'hui possible en Ligue 2 sans pouvoir fêter ce retour dans les tribunes du stade Armand Cesari.

GL