RMC Sport

Covid: "Beaucoup d'intérêt et d'attente" pour le premier masque pour le sport

Le masque de Salomon pour le sport

Le masque de Salomon pour le sport - @Salomon

Le masque de sport Salomon, conçu pour faciliter la pratique d'une activité physique intensive ou de loisir, quelle que soit la saison, pourrait susciter l’espoir d’une réouverture prochaine des salles de sport en France. Mais ce n'était pas l'objectif recherché, selon la marque qui va le commercialiser.

Si cela ne concerne pas l’ensemble du territoire français, loin de là, les habitants des grandes villes du pays ont l’obligation de porter le masque à l’extérieur, sans quoi ils s'exposent à de lourdes amendes. Sur la voie publique, le port du masque lors de la pratique d’une activité physique et sportive n’est heureusement pas recommandé à ce jour, il est même fortement déconseillé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Quiconque a déjà essayé de courir avec un masque a ressenti les contraintes que cela représentait, le masque empêchant la respiration, primordiale. 

Le port d’un masque spécialement conçu pour l’activité physique pourrait avoir du sens s’il permettait notamment de rouvrir des lieux clos comme les gymnases où le port sera certainement exigé le cas échéant, voire de redonner espoir aux stations de ski, condamnées à vivre une saison blanche sans les remontées mécaniques. A l’heure où la pratique du sport n’est pas permise partout, tout le temps, sur l’ensemble du territoire, un masque conçu par la marque Salomon et Chamatex entretient justement l’espoir d’un retour à la pratique sportive intensive ou de loisir en France.

Le masque été de Salomon
Le masque été de Salomon © -

Pas de visée politique

Il aura fallu près de neuf mois à l’entreprise Chamatex, PME de l’Ardèche spécialisée dans le textile, pour concevoir ce masque pour le sport de catégorie respectant les normes AFNOR, commercialisé par Salomon d’ici une dizaine de jours. "Il y a deux versions, une pour l’été qui est très légère, qui couvre la bouche et le nez. Et l’autre pour l’hiver qui a un cache-cou, idéal quand on skie, par exemple, explique à RMC Véronique Remy, directrice marketing chez Salomon. Ce dernier a également un morceau en silicone au niveau de l’arête du nez qui permet de bien s’emboiter avec les lunettes de ski et qui empêche la buée."

"L’objectif était vraiment de répondre aux besoins des sportifs, a-t-elle poursuivi. Quand nous faisons du sport nous avons à la fois besoin d’être protégé des molécules virales et de la pollution mais également de ne pas avoir d’effet ventouse lorsqu’on respire. Il a donc fallu trouver des composants et une construction qui permettent une respiration à haute intensité sans avoir le masque qui vienne se coller à la bouche ou au nez. On a donc opté pour une construction verticale, style origami, avec un squelette semi rigide sous le masque."

Un masque pour la pratique du sport "en extérieur"

Les masques seront vendus au prix de 20 euros pour le masque été et de 40 euros pour la version hiver. Ils seront réutilisables, lavables cinquante fois à soixante degrés. L’apparition de cet outil sur le marché n’a aucune visée politique, selon la marque Salomon, bien qu’il soit très attendu par une partie de la population, dans la mesure où il pourrait faciliter la réouverture des complexes sportifs, orphelins de leurs pratiquants.

"L’objectif avant tout, c’est de faire en sorte que les sportifs se sentent bien, protégés et en pleine capacité leurs moyens, a détaille Véronique Rémy. Si ça peut permettre de pouvoir accélérer certains changements, tant mieux. C’est vrai qu’il y a beaucoup d’intérêt autour de ce masque. On sait qu’il y a beaucoup d’attente de la part de très nombreux acteurs du marché et du sport par rapport à ce type de produit. Mais pour le moment, ce qu’on a voulu mettre en place, c’est simplement un masque qui favorise la pratique du sport en extérieur où les gens sont susceptibles de se rassembler."

Le masque hiver de Salomon
Le masque hiver de Salomon © -
QM avec SG