RMC Sport

Covid: les salles de sport rouvriront "peut-être au mois de janvier" selon Maracineanu

La ministre déléguée chargée des Sports Roxana Maracineanu a indiqué ce mardi soir sur BFMTV que la réouverture des stades et des salles de sport ne pourrait se faire qu’à partir du mois de janvier 2021, si la situation s’améliore.

Le président de la République Emmanuel Macron a sorti le carnet de chèques pour répondre aux inquiétudes du monde du sport en dévoilant, à l'occasion d'une réunion rassemblant les acteurs du sport ce mardi, toute une série de mesures pour venir en aide à tous les pans de ce secteur en difficulté et 400 millions d'euros de nouvelles aides. Les salles de sport bénéficieront par exemple d’un accroissement du plafond du fonds de solidarité pour les secteurs qui seront fermés au 1er décembre. Car elles resteront fermées jusqu’à la fin de l’année et ne pourront espérer rouvrir qu’en janvier.

"Les salles de sport quant à elles, dès qu’il sera possible de retrouver cette activité avec des protocoles renforcés, seront également prioritaires pour la reprise'', a confirmé au micro de BFMTV la ministre déléguée chargée des Sports Roxana Maracineanu, qui souhaite en priorité soutenir les associations sportives avec le retour des plus jeunes: "La priorité sera donnée aux enfants en décembre pour qu’ils puissent retourner dans les associations. Peut-être au mois de janvier, si ça va mieux, des spectateurs dans les stades et des adultes dans les salles de sport".

Maracineanu: "On ne peut pas donner de perspective aujourd’hui"

La ministre des Sports a également défendu l’action des pouvoirs publics en faveur du sport pendant la crise sanitaire. "Le sport a été préservé, dans toutes les mesures de restriction depuis la rentrée. Il continue à exister, dans les écoles pour les enfants, dans le quotidien des gens. Parce que c’est une mesure d’exception dans le confinement. On peut sortir pour faire du sport ou pratiquer chez soi. Le sport professionnel et de haut niveau continue d’être en activité. Les structures ont besoin d'être aidées."

Concernant les stades qui resteront interdits au public en décembre, un fonds de compensation pour les pertes de recettes de billetterie à hauteur de 110 millions d'euros sera ouvert aux clubs masculins et féminins. Il sera déterminé en fonction des pertes de billetterie par rapport au chiffre d'affaires (plafonné à 5 millions d'euros par club). Les fédérations, comme celles du rugby ou du foot, y seront éligibles au titre des pertes des matchs des équipes nationales, par exemple.

"Les sportifs doivent continuer à être payés avec zéro recette en face, a défendu la ministre. Ce qui a été annoncé aujourd’hui, c’est 110 millions d’euros d’aides pour compenser cette jauge. Il a été annoncé aussi par le président qu’on réfléchira au monde dans les stades en fonction de la capacité de l'équipement sportif et non par limitation. On ne peut pas donner de perspective aujourd’hui." Pour les adultes, Il faudra patienter au moins jusqu’au mois de janvier avant de reprendre le chemin des stades et des salles de sport. 

QM