RMC Sport

Di Meco : « Abidal, une grande personnalité du foot français »

-

- - -

Après avoir tout vécu dans sa carrière de footballeur, l’international français Eric Abidal met fin à sa longue carrière. Eric Di Meco, membre de la Dream Team RMC Sport, a tenu à lui rendre un hommage appuyé.

Eric Abidal a mis fin ce midi à sa carrière de footballeur professionnel, longue de plus de 14 ans, après avoir résilié son contrat avec le club grec de l’Olympiakos. Autre grand gaucher du football français, Eric Di Meco est revenu sur l’immense parcours du désormais ancien international tricolore. Le membre de la Dream Team RMC rappelle aussi qu’Abidal fut l’homme de base d’une des plus grandes équipes de ces dernières années, le Barca de Guardiola, avant de revenir presque plus fort après avoir vaincu son cancer du foie :

« Quand il a signé à Monaco, je faisais partie des sceptiques et il fait une super saison qui le ramène en équipe de France. Vraiment chapeau, à tous les niveaux. Bravo pour sa carrière. Une carrière impressionnante qui l’a amené à devenir une des figures emblématiques du Barça qui est le club qui a révolutionné le football ces dernières années. On a eu la chance d’avoir un Français qui a été dans cette équipe-là. Et puis en plus, dans sa vie personnelle, il a réussi à vaincre l’épreuve qu’il a été obligé d’affronter. » 

« J’espère qu’il restera dans le foot »

Pour Eric Di Meco, la question qui se pose à présent est celle de l’avenir d’Eric Abidal. Le membre de la Dream Team estime que la suite de sa carrière ne doit pas dévier du ballon rond : « Eric Abidal, c’est une grande personnalité du football français. J’espère qu’il restera dans le foot parce qu’il doit pouvoir, lui aussi, amener beaucoup. Je ne sais pas, ce sera peut-être au Barça, parce qu’il a quand même tissé des liens là-bas et c’est quand même un joueur emblématique de ce club-là. »

Lors de l’annonce de sa retraite, Abidal a d’ailleurs évoqué ce point. Le défenseur a en effet relaté un intérêt mutuel entre le club Blaugrana et lui, pour qu’il rentre dans l’organigramme du club. Mais aussi une seconde piste, avec l’Olympiakos.