RMC Sport

Dopage: la suspension de Nasri alourdie par l'UEFA

Samir Nasri

Samir Nasri - AFP

L'UEFA a alourdi en appel ce mercredi la suspension pour dopage de Samir Nasri de 6 à 18 mois. Sans club, l'ancien de Manchester City ne pourra pas rejouer avant janvier 2019.

Depuis son départ d'Antalyaspor en janvier dernier, Samir Nasri se retrouve sans club. Et l'ancien joueur de l'OM, d'Arsenal ou de Manchester City n'est pas prêt d'en retrouver un. Car ce mercredi, sa suspension pour dopage a été alourdie en appel par l'UEFA à 18 mois ferme. Concrètement, le milieu offensif ne pourra rejouer avant le 1er janvier 2019, puisque sa sanction avait débuté au 1er juillet 2017.

Une perfusion en intraveineuse de vitamines

Fin février, Samir Nasri avait déjà été suspendu une première fois pour six mois pour avoir avoir bénéficié d'une perfusion intraveineuse de vitamines dans une clinique américaine sulfureuse. Une méthode prohibée par l'Agence mondiale antidopage (AMA). Mais l'instance de contrôle, d'éthique et de discipline de l'UEFA avait fait appel de cette sanction. Qui a débouché sur cette suspension de 18 mois désormais.

DW